La conscience de soi équivaut-elle à la connaissance de soi ? Dissertation

La conscience de soi équivaut-elle à la connaissance de soi ?
Dissertation se demandant si la raison peut nous amener à avoir une conscience de soi plus juste, afin d'avoir une connaissance de soi qui serait inébranlable.
№ 29410 | 2,065 mots | 0 sources | 2013
Publié le févr. 28, 2013 in Philosophie , Psychologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'homme croit toujours se connaître. Il apprend, il se cherche, il se découvre grâce aux multiples expériences de sa vie. Ce qui caractérise l'être humain est cette envie de connaître quelque chose qui lui échappe. Que ce soit d'un point de vue intérieur ou extérieur à lui-même. Ce qui lui permettra au fur et à mesure de sa vie d'acquérir une certaine connaissance de lui-même. Cela étant cette connaissance de lui-même n'est possible que s'il a une conscience de soi objective. Soit s'il a conscience de ce qu'il est en train de faire à un moment donné. S'il a la capacité de se regarder agir pendant l'acte lui-même.

1. La conscience de soi équivaut à la connaissance de soi
2. La conscience de soi peut être un leurre
3. La raison peut nous aider à avoir une conscience de soi plus juste

Extrait du document:

Par la raison l'homme à la faculté d'avoir une prise sur le monde en général. Celle-ci nous permet d'ordonner, de comparer, de distinguer tous les phénomènes qui se produisent dans la nature. Par la raison l'être humain peut acquérir une conscience de soi plus juste. En effet la raison permet de reconnaître les rapports nécessaires entre les choses. La raison a peut-être le pouvoir de ramener la conscience de soi à la réalité de la vie. Par exemple j'ai conscience par mes sens que la terre est plate mais on m'a appris que la terre est ronde. Donc ma conscience des choses qui m'entourent physiquement peut être fausse. Évidemment le fait d'avoir conscience que la terre est ronde ou plate ne change pas véritablement nos vies, sauf que grâce à cette connaissance générale j'ai conscience que mes sens trahissent ma connaissance des choses qui m'entourent et donc peut être aussi de ma propre connaissance.

Commentaires