La construction de l'identité afrikaner Dissertation by Carita

La construction de l'identité afrikaner
Dissertation d'histoire se demandant comment l'identité afrikaner s'est forgée et quelles sont ses répercussions aujourd'hui.
№ 31122 | 6,045 mots | 6 sources | 2014 | FR
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Aujourd'hui, on appelle Afrikaners les Sud-Africains blancs, d'origine européenne mais non anglaise, qui parlent l'afrikaans. Ils constituent une véritable communauté en revendiquant une culture, une langue et des valeurs communes. Nous nous posons aujourd'hui la question suivante : Comment cette identité afrikaner s'est-elle forgée et quelles sont ses répercussions aujourd'hui ? Nous étudierons la construction de l'identité afrikaner depuis l'implantation de colons Hollandais au Cap au XVIIe siècle. Une approche chronologico-thematique est ici privilegiée pour plus de finesse analytique, tout en préservant l'exactitude historique.

1. Les prémices de la constitution de l'identité afrikaner rassemblée autour du peuple boer, d'un territoire et de mythes fondateurs : de la mise en place du comptoir hollandais en 1652 aux années 1850
2. L'affirmation d'un espace territorial et identitaire Boer en opposition aux britanniques de 1850 à 1899 : des premières fusions des Républiques boers au dilemme de la colonie du Cap : le frémissement des premières revendications identitaires
3. La seconde guerre anglo-boer : naissance d'un véritable nationalisme afrikaner
4. L'autisme géopolitique et l'ancrage de la culture afrikaner dans l'idéologie raciste de 1948 jusqu'à la fin des années 1970
5. Du pouvoir blanc au pouvoir noir : l'identité afrikaner en péril dans la nation arc-en-ciel ?

Extrait du document:

Le Grand Trek désigne des vagues migratoires de Boers, que l'on appelle les Voortrekkers, allant vers le Nord et l'Est entre 1835 et 1848. Près de 20 000 Boers accompagnés de leurs serviteurs de couleurs quittent la colonie pour le Transvaal au Nord et le Natal à l'Est. Cet exode ne se fait pas pacifiquement et de nombreux conflits avec les populations autochtones viennent le perturber. Les Voortrekkers qui migrent s'organisent en convois. Des chefs charismatiques émergent : Hendrik Potgieter, Gert Maritz, Piet Retief et Andries Pretorius. En 1837, la République des Voortrekkers est proclamée au Nord du fleuve Vaal après la victoire dirigée par Hendrik Potgieter et Gert Maritz sur les populations autochtones : les Ndebele.

Commentaires