La construction européenne a-t-elle permis l'émergence d'un espace européen ? Dissertation

La construction européenne a-t-elle permis l'émergence d'un espace européen ?
Dissertation démontrant que les étapes de la construction européenne ont abouti à la création d'un espace économique réussi puis à sa structuration grâce aux politiques d'intégration.
№ 25786 | 2,745 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le août 07, 2011 in Économie , Questions Européennes
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis 1957 et le traité de Rome qui définit la Communauté économique européenne sur les bases de la Communauté du Charbon et de l'Acier de 1951, l'Europe s'est dotée d'un cadre économique et institutionnel propre. La constitution d'un ensemble économique unifié, suite à l'échec politique de la Communauté Européenne de Défense, apparaît comme une solution, autant qu'une nécessité, pour accélérer la reconstruction de l'Europe et garantir une paix durable. L'espace de paix et de prospérité est mis en œuvre.
Les différentes étapes de la Construction européenne qui vont suivre, avec l'entrée du Royaume-Uni, de l'Irlande et du Danemark en 1973, de la Grèce en 1981, de l'Espagne et du Portugal en 1986, puis de l'Autriche, de la Suède et de la Finlande en 1995, créent une Europe à géométrie variable, un espace « non terminé », qui complique la perception de l'espace européen et oblige peu à peu à le repenser.

I Créer un espace uni et homogène où circulerait librement les marchandises, les capitaux et les hommes
II Un espace européen structuré et organisé par des politiques communes et fondé sur la volonté d'intégration des espaces européens
III Repenser l'espace européen entre élargissement et approfondissement

Extrait du document:

C'est la prise de conscience de la nécessaire mise en complémentarité des espaces européens qui va pousser à la politique européenne des transports et à la naissance des réseaux transeuropéens. Jusqu'en 1983, chaque État mène sa politique de modernisation des transports et améliore son propre réseau national, et cela malgré le mémorandum de 1961 qui préconisait l'équilibre des réseaux de transports dans un souci de libre concurrence et de facilitation des échanges en accord avec le projet économique de marché commun.

Commentaires