La coordination des intérêts chez Adam Smith Dissertation by donnie0907

La coordination des intérêts chez Adam Smith
Dissertation qui propose une analyse des conséquences du passage de l’état primitif à l’état avancé à partir de l'ouvrage "Richesse des nations" d'Adam Smith.
№ 7101 | 2,145 mots | 1 source | 2008
Publié le juil. 09, 2008 in Économie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Selon Adam Smith, les individus en recherchant leur intérêt personnel et ce même de manière égoïste voire immorale sans le savoir, «ils sont conduits par une main invisible» et «servent (ainsi) les intérêts de la société». Cette coordination des intérêts est intimement liée au passage de la société primitive à la société avancée, qu’évoque Adam Smith dans la Richesse des nations.
Dans un premier temps, cette étude présente ce qu’est une société à l’état primitif. Puis, elle s'intéresse à ce passage de l’état primitif à l’état avancé en s’appuyant sur le rôle joué par la coordination des intérêts. Enfin, elle montre quelles sont les conséquences de ce passage en essayant de comprendre cet état avancé de la société.

Extrait du document:

Adam Smith, auteur écossais du XVIIIe siècle, est considéré comme le père fondateur de l’économie politique notamment au travers de son œuvre majeure : Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations publiée en 1776. Ce texte pionnier de l’économie politique est fréquemment réduit au seul concept de la « main invisible ». Cependant ce dernier est loin d’être omniprésent dans l’œuvre d’Adam Smith. En réalité, il n’apparaît que trois fois dans toute son œuvre : deux fois dans la Théorie des sentiments moraux (publiée en 1759) et donc une fois dans la Richesse des nations....
Mais cette notion est intéressante car elle nous permet de comprendre le rôle joué par la coordination des intérêts, idée centrale dans la pensée smithienne.

Commentaires