La crise actuelle est-elle une crise du système capitaliste ? Dissertation by woodruff

La crise actuelle est-elle une crise du système capitaliste ?
Dissertation se demandant si la crise financière va amener le système capitaliste à disparaître ou à évoluer.
№ 29095 | 1,720 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le déc. 04, 2012 in Économie , Droit , Finances
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Le monde occidental est passé en quelques années de l'exploitation intensive du travail à l'exploitation intensive du capital ». Par ces mots datant de 2001, Peter Drucker ne pointe-t-il pas du doigt la cause fondamentale de la crise actuelle et cela avec 10 ans d'avance ?
Le capitalisme n'ayant pas de définition clairement établie, il intéressant de prendre celle choisit par l'académie française, qui est la plus neutre. L'académie définit donc le capitalisme comme un « régime économique dans lequel les moyens de production sont propriété privée ». Plus généralement il y a l'ajout fréquent des aspects sociaux et politiques, ainsi que d'autres caractéristiques qui sont la recherche du profit, l'accumulation du capital, la dissociation de la propriété du capital et du travail, le salariat et la régulation par le marché.

1. Observation empirique de la crise économique actuelle
2. Une crise du domaine Financier ou du système Capitaliste

Extrait du document:

La crise actuelle a mis en évidence de nombreux dysfonctionnements qui sont, à des degrés divers, responsables de la crise :
La mise au point de produits financiers de plus en plus complexes, que seule une infime minorité de spécialistes comprennent. De ce fait, de nombreuses institutions ont investi sans mesurer correctement les risques courus. L'exposition trop grande de certaines institutions aux crédits interbancaires, fragilisant leur position en cas d'assèchement de ce type de financement ou de renchérissement.
Le développement de normes comptables qui appellent fair value (c'est-à-dire valeur correcte) ce qui n'est qu'une valeur de marché soumise aux aléas d'un marché boursier souvent trop optimiste ou trop pessimiste. Ces normes accentuent le caractère « pro-cyclique » de la gestion des institutions financières.

Commentaires