La critique est-elle le tombeau de la littérature ? Dissertation by Phil89

La critique est-elle le tombeau de la littérature ?
Dissertation se demandant s'il existe une discontinuité radicale entre critique et littérature.
№ 30851 | 8,640 mots | 10 sources | 2014 | FR
Publié le août 26, 2014 in Littérature , Philosophie , Littérature Etrangère
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La critique recouvre plusieurs fonctions, elle décrit, interprète et apprécie. Les frontières entre ces fonctions sont floues. Elles le sont aussi entre les différentes formes que peut prendre la critique : les essais sont souvent des ensembles d'articles de revues, de journaux. Une étude peut porter sur l'œuvre complète d'un auteur ou sur un seul de ses textes. La critique peut se faire journalistique, conseiller, informer. Elle peut être universitaire et refuser l'appréciation pour l'explication ou la compréhension. C'est cette dernière, présentée sous la forme de l'essai qui semble trouver la préférence de Montaigne lorsqu'il observe : « ce ne sont que livres sur les livres des auteurs, il en grand cherté ». Mais si la cherté du mausolée fut le prix de la gloire éternelle d'Halicarnasse, elle fut aussi la cause des famines qui jetèrent les paysans de Louis XIV dans la fosse commune. La critique est-elle le tombeau de la littérature et ceux qui la jugent et l'étudient, peuvent-ils mettre en danger sa vie, son existence ? Lorsque l'on lit la critique on ne lit plus les œuvres, du moins plus telles qu'elles devraient l'être. Expliquer c'est disséquer, et la littérature, déjà mal en point, dans le démembrement du corps voit s'échapper son âme, et avec elle, ses valeurs morales. Mais parce qu'elle l'achève, la critique réalise et anoblit la littérature.

Extrait du document:

La critique creuse une tombe pour la littérature. Et après l'avoir jetée au fond du fossé, elle vient prendre sa place. Abandonnées par son lecteur, les œuvres, les grandes, ne sont pas pour autant oubliées. Elles demeurent comme les mythes d'une époque aujourd'hui révolue. L'œuvre est christ, son séjour réel mais si bref exige relectures et gloses constantes. La critique tel un évangile canonique ou apocryphe. Parmi les œuvres, certaines échappent à la fosse commune, la critique leur dédie un tombeau : un mausolée ou un panthéon.
  • Dissertation qui analyse si la littérature permet ou non de mieux connaître les hommes et le monde, et définit ses principaux objectifs.
    № 6800 | 775 mots | 10 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé de l'introduction de la "Critique de la Raison pure" dont l’importance tient au fait que Kant y expose pour la première fois sa problématique .
    № 6523 | 1,490 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation portant sur la notion d'oeuvre unique et le danger que représente le classement de la littérature en catégories.
    № 8374 | 3,680 mots | 0 sources | 2007 | FR | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires