La critique marxiste des droits de l'homme Dissertation by stabilou

La critique marxiste des droits de l'homme
Dissertation qui présente la critique des Droits de l'Homme élaborée par Marx, qui pense que tous les hommes, de par leur classe sociale, ne sont pas en mesure, d’accomplir effectivement l’idéal démocratique.
№ 4568 | 2,550 mots | 0 sources | 2008
Publié le mars 24, 2008 in Économie , Droit , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Karl Heinrich Marx, né le 5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie et mort le 14 mars 1883 à Londres, était un activiste politique, philosophe et théoricien, célèbre pour sa critique du capitalisme et sa vision de l'histoire comme résultat de la lutte des classes, à l'origine du marxisme.
Issu d'une famille bourgeoise, il commence des études de droit puis se redirige vers l’histoire et la philosophie. Influencé par Hegel, il entre dans le cercle des «jeunes hégéliens», encore appelés «hégéliens de gauche». Marx s’exile à Londres, connait la misère, comme en témoignent ses correspondances avec son ami proche Hengels. Le fils de Marx mourra d’ailleurs de faim.
Admirateur de la Commune de Paris, à laquelle il a personnellement assisté, il élabore une critique virulente des régimes issus des trois grandes révolutions et des déclarations de droit qui en résultèrent, fondant selon lui un système capitaliste au service de la seule bourgeoisie.
Seul le fascisme a rivalisé avec une telle remise en cause de l’idée des droits fondamentaux des individus.
En quoi l’Etat est-il au service de la société bourgeoise ? Et en quoi cela explique-t-il a ses yeux, l’artificialité de ce qui est communément appelé «Droits de l’Homme » ?


I/ Le fondement de la critique marxiste des droits de l’Homme : la dualité entre Etat politique et société civile
a. La double vie de l’individu, fondée sur la différence sémantique entre homme et citoyen
b. La critique de l’Etat, fiction légitimant le système libéral capitaliste

II / Les droits de « l’Homme », avant tout droits du membre de la société bourgeoise
a. La critique de la liberté et de son application pratique, le droit de propriété privée
b. La critique du droit de sûreté, valeur bourgeoise par excellence, et du droit d’égalité

III/ La critique fondamentale de l’Etat, instance exclusive de protection des intérêts bourgeois, au prix de contradictions surprenantes
a. L’émancipation politique : un progrès insuffisant désignant le citoyen comme le serviteur de l’Homme
b. Quand le but devient moyen, et que le moyen devient but : la confirmation de l’artificialité des droits et de la corruption de l’Etat bourgeois

Extrait du document:

La démocratie, issue de la Révolution française, est fondée sur la séparation entre la vie réelle de l’homme dans la société civile, ou il satisfait égoïstement ses besoins individuels et sa vie imaginaire dans le ciel politique ou le citoyen réalise, de façon illusoire, son être générique (d’individu en relation avec les autres au sein d’une même communauté).
La scission entre être générique (ou être communautaire) et l’individu égoïste, séparé de la communauté, est développée dans La question juive : « l’Homme mène, non seulement dans la pensée, dans la conscience, mais dans la réalité, dans la vie, une vie double, une vie céleste et une vie terrestre : la vie dans la communauté politique ou il s’affirme comme un être communautaire, et la vie dans la société civile ou il se considère comme un homme privé, considère les autres hommes comme des moyens, se ravale lui-même au rang de moyen et devient le jouet de puissances étrangères ».
  • Exposé qui tente de comprendre en quoi l’analyse de la critique tiers-mondiste révèle, par son argumentation, le caractère paradoxal des prises de positions des acteurs de la scène politique internationale.
    № 6835 | 2,770 mots | 0 sources | 2008 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant dans quelle mesure la critique est utile.
    № 24164 | 1,925 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé analysant la comédie « La critique de l'école des femmes » de Molière qui a comme objectif de défendre "L'École des femmes" et de proposer une réflexion sur la société hiérarchisée du XVIIe siècle et sur le théâtre en général.
    № 18975 | 1,270 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires