La croyance religieuse est-elle une entrave à la liberté ? Dissertation by Mafaldita

La croyance religieuse est-elle une entrave à la liberté ?
Dissertation de philosophie sur l'opposition entre liberté et contraintes de la religion.
№ 22695 | 2,295 mots | 0 sources | 2009
Publié le févr. 21, 2011 in Philosophie , Religion
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La croyance religieuse peut agir de différentes façons sur l'exercice de la liberté des individus. Tout d'abord, elle peut constituer un obstacle dans l'exercice de la liberté car elle peut maintenir prisonnier le croyant dans un monde irréel mais aussi lui imposer de façon dogmatique des contraintes irrationnelles. Toutefois, une fois que la croyance religieuse devient quelque chose de compris et accepté par le croyant, la croyance religieuse peut apparaître comme libératrice et même repousser les barrières naturelles. Enfin, la croyance religieuse, comme toutes autres libertés reconnues par la loi est soumise à des contraintes dans un but d'égalité. Cela sous-entend également que les croyants fassent, de leur propre initiative, preuve de tolérance envers les autres croyances. Ainsi, la croyance religieuse ne constitue une entrave à la liberté des individus que lorsqu'elle constitue une atteinte à l'intégrité d'autrui mais aussi du croyant lui-même.

Extrait du document:

La question trouve une réponse historique : les croisades et la Guerre sainte. L'expression n'a rien d'un oxymore : le Coran incite à la haine contre les non musulmans alors que la Bible appelle au prosélytisme et à l'évangélisation de la planète. C'est une guerre de vérités irrationnelles qui vont alors jouer de violence pour imposer leur croyance. Cet aspect de la religion l'incline au recours à la violence : Ne pouvant démontrer l'existence de Dieu les croyants forcent les non-croyants à faire, dans le cas du christianisme, le pari de Pascal. D'autre part, se considérant peuples élus, les croyants monothéistes méprisent et asservissent les autres peuples. Les Portugais et Espagnols tueront de nombreux indiens dans leurs conquêtes, des animaux à leurs yeux. Dans Supplément au voyage de Bougainville, Diderot peint de cruels européens tuant des Tahitiens. Un autre ouvrage, Lettre sur les aveugles, coûta 1 mois de prison à Diderot.

Commentaires