La culture de masse présente-t-elle un danger pour les minorités culturelles ? Dissertation

La culture de masse présente-t-elle un danger pour les minorités culturelles ?
Dissertation visant à déterminer si la mondialisation entraîne une homogénéisation croissante de la culture ou bien que ce processus pourrait contribuer à une hybridation croissante entre cultures.
№ 16300 | 6,400 mots | 0 sources | 2009
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans l'Histoire, empires, dynasties, cités et peuples ont exporté leur culture, imposant des critères, partageant des savoirs, apportant une mixité enrichissante. Ainsi, par exemple en Espagne, l'Andalousie est un parfait exemple de ces échanges entre civilisations. Toutefois, ces phénomènes étaient géographiquement limités. Alors que le XIXème et le début du XXème siècle ont été marqués par des expositions universelles qui, véritables émulations culturelles, représentaient un brassage de traditions, depuis 1945, on assiste à un phénomène inédit, une hégémonie culturelle mondiale. Les États-Unis, leader international et même intersidéral dans ce domaine, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, et l'effondrement de l'URSS, diffusent mode de vie et culture, dans le monde entier.

I) Histoire et définition de la culture de masse
II) L'expansion de la culture de masse contribue à la disparition de cultures minoritaires
III) Toutefois, il semblerait que la culture de masse ait certaines limites, de par l'apparition d'autres cultures alternatives, ou bien l'émergence de critiques

Extrait du document:

A l'heure actuelle le processus de mondialisation de l'économie est de plus en plus contesté. En effet, la mondialisation fait d'autant plus peur qu'elle paraît devoir aboutir à une «uniformisation du monde» : l'économie aurait tendance à standardiser, à homogénéiser les modes de consommation, les modes de vie et bien évidement les cultures, en imposant des biens, des services, des normes stéréotypées…

Commentaires