La culture est-elle un remède à la barbarie ? Dissertation

La culture est-elle un remède à la barbarie ?
Dissertation qui cherche à savoir si par le passé la culture a été un rempart à la barbarie ou si elle n'a été qu'un instrument au service d'une idéologie.
№ 20967 | 1,155 mots | 0 sources | 2008
Publié le nov. 09, 2010 in Histoire , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le XXème siècle a été marquée par la barbarie élevée à son plus haut rang avec les génocides des peuples arméniens, juifs, tsiganes et les meurtres de plusieurs milliers de personnes. Le XXème siècle a en effet connu l'avènement des régimes totalitaires. Ces régimes sont les exemples les plus spectaculaires de la barbarie développée à son plus haut niveau. Un régime totalitaire se caractérise par un chef unique, un parti unique, le culte du chef, un Etat qui contrôle la vie économique et sociale, l'abolition de la frontière entre le public et le privé. Après avoir constaté les terribles actes perpétrés par ces régimes totalitaires mais aussi par des régimes dictatoriaux, on peut se demander comment des populations ont-elles pu accepter autant de barbarie à l'heure où la culture se propageait. En effet dans les années 20, la culture s'est peu à peu massifiée. Or la culture est censée apporter la lumière à l'esprit pour que ce dernier se débarrasse des préjugés et que l'individu puisse ainsi raisonner et donner son avis en toute connaissance de causes.
L'étude se portera tout d'abord sur le fait que la culture a été un moyen au service de la barbarie. Puis elle analysera que même si l'acquisition de plus de culture protège quelque peu de l'obscurantisme, la culture est loin d'être un remède suffisant à la force des idéologies.

Extrait du document:

La propagande fait partie intégrante du fonctionnement de ces régimes. De même l'art se trouve totalement au service du régime. Ces hommes avaient compris l'utilité de l'art pour provoquer l'adhésion du peuple. L'art représente le beau or dans l'esprit du peuple le beau a une connotation de vérité. Par exemple, l'idéologie nazie a montré sur de grandes affiches des hommes forts, beaux, blonds, sorte d'idéal type de l'homme aryen selon Hitler. Cette image du beau a provoqué chez le peuple, la conviction que cet homme était la perfection et qu'il fallait tendre à lui ressembler. Cet usage de la culture à des fins idéologiques est montré dans le livre 1984 de Georges Orwell. Dans cet ouvrage, Orwell nous livre la vision d'un régime totalitaire où tout le pays est contrôlé par l'œil du terrible Big Brother.
  • Travail de recherche qui donne une définition de la culture d'entreprise et son implication dans l'évaluation de la performance.
    № 1868 | 1,560 mots | 4 sources | 2000 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant si les règles, les interdits et les idéaux moraux transmis par l'éducation nous permettent d'être préservé et de préserver les autres de notre barbarie spontanée, aveugle, irresponsable.
    № 28145 | 1,315 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation économique qui montre comment l’introduction d’une culture d’entreprise semble être une nouvelle méthode pour être plus compétitif dans le cadre économique actuel.
    № 1265 | 1,080 mots | 0 sources | 2006 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires