La culture est elle une seconde nature ? Dissertation

La culture est elle une seconde nature ?
Dissertation sur la différence entre la nature initiale de l'homme et un état culturel second, pouvant devenir naturel.
№ 18809 | 880 mots | 0 sources | 2010
Publié le août 12, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On oppose traditionnellement culture et nature : la culture c'est d'abord au sens large ce que l'homme vient d'ajouter ou substituer à la nature. Ainsi, par son travail l'homme aménage, la nature autour de lui et la transforme en un environnement artificiel peuplé d'objets inventés. Et par l'éducation, c'est la nature en lui qu'il modifie tout aussi radicalement : par l'apprentissage, il substitue à ses tendances immédiates et à ses pulsions naturelles des comportements réglés et purement conventionnels. Pourtant, le propre d'un comportement acquis et par là intériorisé, c'est de faire oublier qu'il a été : lors même que nous avons appris à nous vêtir ou à parler par exemple, il nous semble désormais tout naturel de le faire.

1. Comment penser la différenciation entre nature et culture de l'homme ?
2. Comment réfléchir leurs rapports ?

Extrait du document:

Tout membre d'une culture tient pour évidentes et allant de soi les normes et règles qu'il suit quotidiennement : il ne peut pas ne pas avoir toujours d'abord le sentiment d'agir « comme il le faut », comme il est naturel, et partant normal de le faire. Nous devons alors constater avec Claude Lévi-Strauss que l'ethnocentrisme est l'attitude première des hommes : le propre d'une culture particulière, c'est de se faire passer aux yeux de ses membres pour la seule norme possible et légitime et ce précisément parce qu'elle régit toutes nos conduites en dehors de notre conscience expresse tant elle fait corps avec nous.

Commentaires