La culture et le désir Dissertation by as

La culture et le désir
Dissertation de philosophie qui pose la question de savoir dans quelle mesure, la culture peut changer nos désirs.
№ 6403 | 1,400 mots | 0 sources | 2006
Publié le juin 16, 2008 in Philosophie , Questions Sociales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La culture semble être de l’ordre de l’universel, nos désirs s’apparente à ce qui est de l’ordre du particulier. De la même manière, la culture fait écho à notre raison puisque c’est un concept abstrait tandis que nos désirs rappellent nos penchants concrets (à l’inverse du Désir).
Enfin, on note le paradoxe entre l’humanité (symbolisée par la culture) et l’animalité (évoquée par nos désirs) de l’homme.


I. La culture se doit de changer nos désirs, mais ne le peut pas toujours

II. L'objectif de la culture n’est pas de changer nos désirs mais plutôt de leur donner une cohérence, de les unifier en un Désir

III. La culture dépend elle-même du désir

Extrait du document:

Selon Descartes, il vaut mieux essayer de «changer nos désirs plutôt que l’ordre du monde». La culture peut elle changer nos désirs, afin de vivre en osmose avec l’ordre du monde ? Considérons le terme «culture » dans son sens normatif («bildung»), c'est-à-dire, comme processus de formation de l’individu pas l’acquisition réfléchie de connaissances. En effet, le sens anthropologique du terme («kultur») semble moins approprié puisqu’on aurait, dans ce cas, plutôt attendu «notre culture peut elle changer nos désirs ?» et non pas «la culture peut elle changer nos désirs ?». Le choix de l’article indéfini met en place une apparente incompatibilité entre «la culture» et «nos désirs», désignés par un adjectif possessif...
(...) L’incompatibilité entre la culture et nos désirs soulignée dans l’introduction semble suggérer l’idée selon laquelle ces deux éléments sont clairement distincts et qu’il n’existe aucune interférence entre eux. Ainsi, la culture ne pourrait pas changer nos désirs. On peut imaginer désirer quelque chose tout en sachant que ce n’est pas une envie raisonnée et légitime. Par exemple, je peux espérer le malheur de quelqu’un si j’estime que ceci ferait mon bonheur, si l’on reprend le proverbe populaire : «Le bonheur des uns fait le malheur des autres»...
  • Dissertation s'appuyant sur la citation "Le diplôme est l'ennemi mortel de la culture ?", de Paul Valéry et se demandant en quoi le diplôme entretient une relation paradoxale avec la culture, qu'il cherche à favoriser tout en limitant son expression.
    № 17245 | 1,275 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant dans quelle mesure il est possible de parler de cultures politiques.
    № 26292 | 1,670 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie sur le " désir ". Quel est le rôle d’autrui dans le sentiment du désir ? Comment le manque donne-t-il de la valeur aux objets désirés ?
    № 1825 | 1,400 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires