La culture nous préserve-t-elle de la barbarie ? Dissertation

La culture nous préserve-t-elle de la barbarie ?
Dissertation se demandant si les règles, les interdits et les idéaux moraux transmis par l'éducation nous permettent d'être préservé et de préserver les autres de notre barbarie spontanée, aveugle, irresponsable.
№ 28145 | 1,315 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le avr. 08, 2012 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La culture vise à nous préserver de la barbarie de l'état de nature et de la soumission à nos pulsions. L'état de nature est dans lequel vivraient les hommes s'ils étaient dépourvus de toute institution : règles, interdits, lois, autorité politique et judiciaire. Alors n'existe que ce que les philosophes ont appelé « droit naturel » (qui est, en fait, l'absence de droit affectif) : chacun utilise pour survivre sa force autant qu'il le peut, sans aucune autre limite…que celle de la force des autres (qui ont le même « droit » que lui d'utiliser leur force autant qu'ils le peuvent). L'état de nature, c'est donc l'état où les rapports d'individu à individu se règlent par l'usage de la force. La culture nie ce règne de la force brutale irruptive de façon imprévisible. Elle régule les rapports humains grâce à l'institution de coutumes, de croyances morales et religieuses, de pouvoirs chargés d'arbitrer les conflits selon des règles stables. La culture permet donc aux individus de n'être plus soumis à la menace permanente de la mort violente. Elle préserve de la barbarie de l'état de nature vouant l'individu à l'insécurité et à l'insociabilité.

I- La répression des pulsions et la morale elle-même ne sont-ils pas aussi des ferments de la barbarie ?
II- L'ethnocentrisme inhérent à chaque culture d'appartenance est un ferment de barbarie
III- Se cultiver serait-il donc le remède et la solution pour nous préserver de la barbarie ?

Extrait du document:

L'ethnocentrisme n'est pas simplement une manifestation de l'ignorance vis-à-vis des autres cultures, de leur cohérence, de leur profondeur. C'est aussi un alibi, un prétexte à considérer comme « normal », voire « bon » de traiter des êtres humains appartenant à d'autres cultures en instruments, en inférieurs, à leur infliger humiliations et mauvais traitements, ou mise sous tutelle. L'ethnocentrisme permet d'avoir bonne conscience tout en se livrant à des exactions sur des semblables issus d'autres cultures.
  • Dissertation sur la manière dont nous devons comprendre et appréhender la culture générale et de quelle façon nous pouvons y accéder.
    № 2572 | 2,400 mots | 0 sources | 2007 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant que sous-entend la notion de culture et quels concepts renferme cette notion.
    № 19232 | 1,035 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant si l'homme peut se dédoubler pour se défaire de ce conditionnement et être objectif vis-à-vis de sa propre culture.
    № 22299 | 1,560 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires