La démocratie représentative paraît-elle satisfaisante ? Dissertation by elolo

La démocratie représentative paraît-elle satisfaisante ?
Dissertation qui analyse si la démocratie représentative est un bon moyen pour concilier la liberté de l'homme avec les exigences d'un ordre politique.
№ 9137 | 2,480 mots | 0 sources | 2007
Publié le nov. 27, 2008 in Sciences Politiques , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La démocratie est aujourd'hui la forme et la fin de la quasi-totalité des Etats. C'est une méthode de gouvernement, une mission constitutionnelle de l'Etat qui se caractérise, actuellement le plus souvent, sous la forme de la démocratie représentative. Cette dernière se définit comme étant un régime politique dans lequel la volonté des citoyens s'exprime par la médiation de représentants élus qui incarnent la volonté générale, votent la loi, et contrôlent éventuellement le gouvernement. C'est pour cela que parler de démocratie renvoie à des organisations politiques de l'Etat. La démocratie, lien entre les citoyens et les gouvernants, est donc un moyen plutôt qu'un but en soi. Le réel enjeu de la démocratie est de protéger les droits civils.

I) La démocratie représentative : moyen le plus conforme à nos exigences démocratiques ?
a. Une pratique plus effective comparée à la démocratie directe qui présente des avantages certains
b. La démocratie représentative : choix par défaut ou non, présente des limites

II) La démocratie représentative une formule de gouvernement déjà dépassée ?
a. Une solution intermédiaire : la démocratie semi directe
b. Des alternatives proposées au régime de la démocratie représentative de plus en plus mouvantes

Extrait du document:

La démocratie directe est la forme la plus pure de la démocratie. Formule qui découle directement de Rousseau : « les gouvernés sont aussi les gouvernants ». Les gouvernés adoptent les lois, prennent des décisions gouvernementales, rendent la justice. Le « peuple » exerce lui-même, directement, son pouvoir souverain, sans passer par des intermédiaires ou des délégués.
Seulement la mise en œuvre de ce principe paraît pratiquement impossible en dehors de très petits Etats, il n'est pas possible de réunir fréquemment, en un seul lieu, une population nombreuse et trop disséminée. L'exemple d'Athènes à l'origine de ce gouvernement (Véme siècle avant J-C) n'est pas significatif.

Commentaires