La démocratisation des sociétés occidentales au XIXe siècle Dissertation

La démocratisation des sociétés occidentales au XIXe siècle
Dissertation se demandant comment et pourquoi le processus de démocratisation se manifeste et en quoi il peut être considéré comme incomplet.
№ 24233 | 3,965 mots | 5 sources | 2011
Publié le mai 07, 2011 in Histoire , Relations Internationales , Sciences Politiques
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le terme de démocratisation a plusieurs sens. Marx distinguait la « démocratie formelle » de la « démocratie réelle » : la première est assurée par la législation, la seconde par la redistribution sociale, par un partage plus égalitaire des ressources. En ce sens, Marx rejoint la définition de Tocqueville de la démocratie. Tocqueville oppose les sociétés aristocratiques, fondées sur l'inégalité, aux sociétés démocratiques, fondées sur l'égalité. Cette égalité s'exprime par la possibilité d'une mobilité sociale. Les talents étant répartis aléatoirement dans la société, les individus doivent avoir des chances égales d'accès aux différentes positions. Cependant, parler directement du versant social, c'est oublier le versant politique essentiel de l'idée de démocratisation. Pour Éric J. Hobsbawm, elle caractériserait le long XIXe siècle et correspond à la part toujours croissante de participation des masses à la prise de décision (« rôle toujours plus important joué par l'homme de la rue dans les affaires de l'État. » ). Mais la démocratisation est aussi économique et culturelle : accès à de meilleures conditions de vie et à la culture. Toutefois, notre propos s'intéressera plus particulièrement aux aspects politiques et sociaux. Pour Tocqueville, les sociétés occidentales sont traversées par une tendance à l'égalisation des conditions, ce qui correspond grosso modo au mouvement de démocratisation.

Pour appréhender le phénomène de démocratisation, il est nécessaire de mettre en évidence ses manifestations, de s'interroger sur sa genèse et ses incomplétudes.

Extrait du document:

Louis-Napoléon Bonaparte est le premier dirigeant à être élu au suffrage universel masculin le 10 décembre 1848. Il n'oubliera jamais qu'il a été sacré par le suffrage populaire. Durant le Second Empire (1851-1870), paradoxalement, la pratique démocratique se développe. Les candidats sont soutenus par le pouvoir, mais l'habitude d'aller aux urnes se répand chez les citoyens. Peu à peu, Napoléon III assouplie sa politique, libéralisant son régime.

Commentaires