La diversité des opinions rend-elle vaine la recherche de la vérité ? Dissertation

La diversité des opinions rend-elle vaine la recherche de la vérité ?
Dissertation se demandant si la diversité des opinions ne contribue pas plutôt à accroître le désir, et donc la recherche de vérité de l'homme.
№ 25576 | 2,390 mots | 0 sources | 2009 | FR
Publié le juil. 28, 2011 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La réalité est, par définition, indépendante de l'homme. La vérité est toujours de l'ordre du discours ou encore de la représentation. Le vrai n'est pas le réel. La vérité n'est ni un fait, ni un donné, elle doit toujours être recherchée. Traditionnellement, la vérité se définit comme l'adéquation de l'esprit au réel. Mais la perception du réel varie d'un individu à l'autre. Cette diversité de perceptions débouche sur la diversité des opinions, points de vue et croyances de chacun. Une opinion se base sur un fait non démenti mais susceptible de l'être à tout instant. Mais les faits sont contingents, on ne peut rien en déduire. Or, selon Protagoras, la diversité des opinions serait due au fait que « l'homme est la mesure de toute chose ». Chacun considérerait ses opinions comme vraies puisqu'elles sont basées sur des impressions ressenties toujours vraies au moment où elles sont ressenties. Aucune opinion ne serait donc plus vraie qu'une autre puisqu'elles correspondent à des ressentis individuels ou, parfois, collectifs. Il n'y aurait donc pas de vérité universelle mais seulement des opinions préférables à d'autres. Mais, dans ce cas, comment expliquer la soif de vérité et donc de savoir et de connaissances de l'homme s'il se contentait effectivement de ses opinions ?

Extrait du document:

Pour certains philosophes comme Protagoras, « l'homme est la mesure de toute chose » et il serait donc le seul juge de la vérité, tandis que pour d'autres, comme Platon, Dieu serait l'unique garant de la vérité puisqu'il serait à l'origine de la réalité connue par l'homme. En effet, pour Protagoras, l'homme est le seul capable de déterminer les choses en leur nature même, de déterminer celles qui existent ou n'existent pas. Par son jugement, l'homme est à l'origine de la diversité des opinions.

Commentaires