La flexibilité du travail lutte-t-elle efficacement contre le chômage ? Dissertation by Pillou

La flexibilité du travail lutte-t-elle efficacement contre le chômage ?
Dissertation qui traite des performances et des limites de la flexibilité du travail dans la lutte contre le chômage.
№ 5828 | 2,040 mots | 0 sources | 2008
Publié le mai 21, 2008 in Économie , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La flexibilité du travail permet, il est vrai, de nouvelles situations d’emploi.
Cependant, leurs statuts précaires, largement critiqués par toute une partie de la population, ne semblent pas répondre aux besoins économiques des individus. Ainsi, si une plus grande flexibilité paraît être un élément de réponse encourageant dans la lutte contre le chômage aux Etats-Unis, cette même flexibilité ne semble pas être une bonne solution dans certains pays européens.
Les mentalités et les réalités divergeant d’un état à l’autre, la flexibilité n’apparaît pas forcément comme réellement efficace dans la lutte contre le chômage.

1. La flexibilité du travail peut être une bonne réponse au problème du chômage

2. La flexibilité possède cependant des limites dans cette même lutte

Extrait du document:

La flexibilité du travail regroupe plusieurs types de flexibilité. Celles-ci s’appliquent chacune à un caractère bien spécifique de l’emploi, et aboutissent ensemble à un marché du travail plus souple, permettant plus d’autonomie et de liberté pour les entreprises. Ainsi, la flexibilité quantitative externe donne à l’entreprise le droit de choisir plus librement le niveau de l’effectif des employés, par rapport à aux différentes réalités économiques internes ou externes à l’entreprise. L‘embauche et le licenciement des employés sont en effet facilités. Par exemple, si une entreprise juge bon d’embaucher plus de personnel durant une période déterminée, pour pouvoir répondre au mieux aux attentes des clients par exemple, celle-ci pourra le faire avec plus de facilité par le biais de contrats atypiques que par les Contrats à Durée Indéterminée. En effet, ces derniers, pourtant auparavant les uniques types de contrat existant, sont à des coûts salariaux élevés et ne permettent pas à l’entreprise de répondre à des besoins spécifiques et limités dans le temps.

Commentaires