La France en 1940 Dissertation by Minimich

La France en 1940
Dissertation sur les différents visages de la France en 1940.
№ 28859 | 4,175 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le sept. 29, 2012 in Histoire , Questions Européennes
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En 1940 rien ne laisse présager l'effondrement français : l'armée française est auréolée de gloire (Verdun)…et encore considéré comme la plus forte du monde ( cf. « Nous vaincrons parce- que nous sommes les plus forts »). Elle s'appuie sur un réseau défensif impressionnant bien qu'inachevé : la Ligne Maginot (débutée en 1925), ensemble ultra- moderne qui peut loger en autarcie une armée de 500 000 hommes. Seul défaut : elle est stoppée aux Ardennes, depuis 1934 (Pétain alors ministre de la guerre). La doctrine militaire fondée sur la défensive est inspirée par Pétain, mentor du Conseil de guerre (sa devise « le feu tue » signifie qu'il s'agit d'économiser la vie des soldats).

1. Une défaite sans précédent
2. Une recomposition politique radicale
3. La France Libre

Extrait du document:

L'armistice crée en effet une situation d'incertitude : elle n'est pas la paix avec l'Allemagne et ne peut donc être considérée comme un retournement complet d'alliance. Toutefois un armistice séparé avait été formellement exclu par les accords franco-britanniques du 28 mai 1940. Ces accords avaient même envisagé l'idée d'une union franco-britannique, sur la base d'un repli français sur son empire colonial. Aussi Vichy peine-t-il à s'imposer aux gouverneurs généraux des colonies : en Afrique du Nord le général Noguès déclare ainsi le 23 juin « l'Afrique du Nord, avec ses ressources actuelles et le renfort d'aviation en cours, avec l'appui de la flotte peut résister longtemps ». Son armée de terre compte 410 000 hommes, les réserves sont énormes : 1,4 % des Musulmans et 16 % des Européens sont mobilisés.

Commentaires