La France et la construction européenne Dissertation

La France et la construction européenne
Dissertation se demandant en quoi le rôle moteur de la France dans la construction européenne ne consiste pas en un cheminement linéaire de progrès et avancées.
№ 17228 | 4,150 mots | 0 sources | 2010
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce sujet pose la question de la place de la France, pays à l'origine de l'idée européenne, dans ce processus de construction européenne, du poids de ses décisions et des avancées politiques et économiques qu'elle permet ou non, ainsi que des relations qu'elle entretient avec le reste de l'Europe. Il convient donc de mettre en évidence le fait que ces relations franco-européennes, bien que fondamentales dans le bon déroulement du processus de construction, n'ont pas toujours été fructueuses, pour ne pas dire problématiques. Quant au cadre temporel il paraît plus judicieux de le faire débuter en 1951, avec la création de la CECA où la France joue un rôle majeur, tout en rappelant l'idée motrice ayant menée depuis 1945, à la mise en place de cette communauté, pour le faire se terminer à nos jours, où la question de l'union politique est plus que d'actualité.

I/ Une politique française paradoxale face à la construction européenne : entre avancées fondamentales et ruptures
II/ Les années 1970, un tournant marquant une France active et motrice de ce processus de construction

Extrait du document:

C'est à partir du début des années 1990 que les États membres acceptent petit à petit l'idée de lier l'union politique à l'union monétaire. En effet, dans la nouvelle conjoncture internationale, l'union politique peut constituer un moyen de conjurer les nationalismes renaissants et d'ancrer solidement l'Allemagne à la Communauté.

Commentaires