La France et la construction européenne dans la seconde moitié du XXème siècle Dissertation

La France et la construction européenne dans la seconde moitié du XXème siècle
Dissertation se demandant par quels moyens la France va participer à la construction européenne et quelles vont en être les conséquences.
№ 21571 | 2,990 mots | 0 sources | 2010
Publié le déc. 06, 2010 in Histoire , Questions Européennes
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tantôt obstacle, tantôt moteur, la France a néanmoins toujours joué un rôle de pilier dans la construction européenne, cette vaste union dont les domaines de coopération se sont élargis au fil des années, d'abord dans le but de construire une paix durable, et aujourd'hui dans celui de construire un espace de libre-échange et de développement. En fait, le lien Union Européenne / France est double : d'une part, l'UE va proposer à la France des financements et des projets de coopération utiles à un développement national, d'autre part la France va permettre d'accélérer la construction et la réalisation de cet ambitieux projet, qui s'effectue de manière concrète depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

I. La France, à l'origine du projet de construction européenne (1947-1957)
II. Un parcours entre relance et hésitation
III. La France donne l'impulsion à la construction européenne (depuis 1986)

Extrait du document:

L'Union Européenne est, à n'en point douter, un formidable moteur pour la France. Du point de vue économique, il est advenu une ouverture des frontières et des partenaires économiques et commerciaux de la France : par exemple, la part des exportations consacrée au cinq pays fondateurs (aux côtés de la France, à savoir l'Allemagne, Belgique, Italie, Luxembourg, Pays-Bas) est passée de 16% en 1952 à 18,3% en 1973, rien qu'avec la création du marché commun).

Commentaires