La guerre peut-elle servir de modèle pour penser la politique ? Dissertation

La guerre peut-elle servir de modèle pour penser la politique ?
Dissertation se demandant s'il existe réellement une grande différence entre guerre et politique.
№ 26092 | 1,035 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le août 24, 2011 in Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Nos sociétés occidentales, à l'heure d'une mondialisation accrue et d'une construction européenne bien d'entamée, semble s'être construite sur le rejet de la guerre et de son champ sémantique : violence, bataille, extermination, criques, mort, vainqueur, vaincu. Il s'agit de construire ensemble un monde régi par la raison incarnée par la politique. Pourtant, il est aisé de se rendre compte que les luttes partisanes, les tensions politiques, les débats houleux doivent parfois laisser présager une violence semblable à celle de soldats défendant leurs idées, leurs patries.

1. La guerre semble être la négation de la politique
2. La politique puise pourtant ses bases dans la guerre
3. C'est toujours la politique qui a le dernier mot

Extrait du document:

La guerre commence là où la politique échoue. En cela, les deux notions ne se retrouvent non pas complémentaires, mais contradictoires. Lorsque la guerre éclate en 1939, c'est après des mois de négociations vaines car tout terrain d'entente se retrouva inexistant. Hitler bafouant ainsi toutes les règles, tous les accords et tous les traités pour s'engager dans une lutte sans merci. La guerre est alors la négation même de la politique, elle crache sur celle-ci, la considérant comme inappropriée et obsolète. La guerre, en rejetant ainsi les issues diplomatiques, se réclame de sa propre logique, elle possède ses origines, ses dessins et ses fins propres. Elle se fait dans la plupart des cas dans le sang et intègre la notion d'ennemis à exterminer.
  • Exposé qui définit le concept d'haussmannisme et son influence en terme d'urbanisation.
    № 5277 | 2,800 mots | 4 sources | 2007 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du texte « La Notion de politique », de Carl Schmitt se demandant comment penser l'identification de l'État et du politique à l'époque de la disparition de l'État souverain.
    № 24458 | 4,095 mots | 9 sources | 2011 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui analyse le paradoxe entre la pensée et le fait de dire ce que l'on pense à travers la contestation qu'est le non.
    № 16698 | 1,440 mots | 3 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires