La justice selon Platon Dissertation by pommacide

La justice selon Platon
Dissertation qui pose la question de savoir quel est l’objectif de Platon lorsqu’il place la justice et la loi au cœur de sa pensée et de son œuvre.
№ 3602 | 2,300 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 19, 2008 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Platon, grâce à l’influence que Socrate a sur lui, met en œuvre dans son ouvrage « La République » sa propre définition de la justice. Le rôle de la justice pour Platon est donc d’être juste, équitable et assurer la garantie des droits et libertés de chaque individu de la Cité. Cependant, Platon accorde une place plus importante au caractère équitable de la justice plutôt qu’à celui de l’égalité.


I. La notion de justice chez le philosophe Platon
A) Définition de la justice
B) L’objet et les fonctions de la justice

II. Le concept de "Lois" chez Platon
A) Définition de la Loi
1) Définition générale contemporaine
2) Définition vu par Platon

B) L’application des lois

III. Le Bien et le Juste
A) La Justice nécessaire à l’accomplissement du Bien
B) Conception du bonheur grâce à la justice absolue de Platon

Extrait du document:

Platon n’évoque jamais dans ses œuvres des évènements contemporains. Il ne parle pas de lui non plus dans ses œuvres.
Platon n’est pas son vrai nom mais Aristoclès qui naquit en – 428 au début de la guerre du Péloponnèse. Il est le fils d’une famille de noble, et il est donc destiné par son éducation et son ascendance à entrer dans la tumultueuse vie politique d’Athènes. En effet son éducation comporte différents thèmes comme la religion, le sport ou la musique. A 19 ans en -408 Platon rencontre Socrate devant le théâtre de Dionysos. Après cette rencontre Platon brûle tous ses écrits puis part rejoindre Socrate pour qu’il devienne son mentor.
C’est LA rencontre décisive dans la vie de Platon notamment pour l’évolution de sa pensée.
Socrate enseigne à Platon la moralité des choses, les rapports entre les hommes et la notion de juste et de bien. Mais la démocratie athénienne revenue après le règne tyrannique des Trente de Spartes, condamne Socrate à boire de la cigüe un poison mortel en -399.
Cette condamnation fait renoncer Platon à la politique de la cité et l’exile pendant plus de 20 de sa cité. Platon voyage autour de la méditerranée, sa première halte se fait à Mégare près d’Athènes chez Euclide puis à Cyrène auprès du mathématicien Théodore. Platon continue son voyage en Italie rendre visite aux mathématiciens pythagoriciens.

Commentaires