La loi, expression de la volonté générale Dissertation

La loi, expression de la volonté générale
Dissertation qui se demande si, comme le définit Rousseau, la loi est l'expression de la volonté générale en France.
№ 11944 | 1,410 mots | 0 sources | 2009
Publié le juil. 16, 2009 in Droit
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Rousseau définit la loi comme «expression de la volonté générale». En effet, les lois ont un pouvoir de tout faire et sont symbole de la liberté naturelle. Par là il veut dire que les individus ensemble vont créer un contrat social en délaissant leurs libertés personnelles et leurs droits. Si Rousseau voit la loi comme cela, dans un sens plus large la loi ne définit- elle qu'une prescription promulguée par l'autorité souveraine d'un pays et dont la transgression est poursuivie. Aussi la volonté générale par Rousseau ne peut s'identifier que par la majorité car selon lui elle doit être unanime.

I. La loi comme expression de la volonté générale

II. Un encadrement du pouvoir législatif remit en cause

Extrait du document:

Le peuple est titulaire de la souveraineté et devrait donc être capable de figurer un intérêt supérieur du pays, mais cette souveraineté est de nature idéale. Par conséquent le peuple est souverain par une construction juridique et non naturellement. Ainsi le peuple ne peut que l'exercer conformément à la constitution. Il peut directement exercer son pouvoir souverain quand la Constitution lui permet sinon le peuple doit passer par des représentants. Le pouvoir exercé par les représentants retrace le pouvoir constituant et le pouvoir législatif. C'est pourquoi ceux qui produisent les lois, ces normes auxquelles on ne peut se soustraire, expriment non leur propre volonté, mais la volonté du souverain.

Commentaires