La loi pourrait-elle se passer de juge ? Dissertation

La loi pourrait-elle se passer de juge ?
Dissertation se demandant si les juges doivent seulement appliquer les lois, ou s'ils peuvent parfois les corriger, les interpréter, pour rendre justice en leur âme et conscience.
№ 18489 | 1,560 mots | 0 sources | 2010
Publié le juil. 31, 2010 in Droit , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La loi n'est juste que si elle est la même pour tous. Son application aveugle et mécanique parait l'égalité des individus vis-à-vis d'elle en éliminant les préférences. Pourrait-elle autant se passer des juges ? Il s'agit de s'interroger sur la nature de la loi et de la fonction des juges pour leurs rapports. Il est en effet douteux que la première puisse se passer des seconds car elle ne s'applique pas seule. Il ne peut exister des lois permettant d'appliquer les lois, car cela irait à l'infini : il devrait exister une nouvelle expliquant comment appliquer la précédente, ainsi de suite. La loi ne suffit donc pas à tout régler ; il faut la distinguer de son application, qui est un acte de l'esprit rendant indispensable la présence des juges.

I. Les juges devraient se passer des lois
II. Un juge n'est pas un législateur
III. Les lois pourraient se passer de juges

Extrait du document:

Le fonctionnement réel des cours de justice contraint cependant Montesquieu à admettre qu'il puisse exister des exceptions à la règle. Tout d'abord ce n'est pas toujours au juge mais bien au législateur d'adapter une loi au cas par cas. En second lieu vient qu'on peut se prononcer en faveur d'un jury populaire, il s'agit alors de confier la pouvoir au peuple.

Commentaires