La marché de la bière au Québec et au Canada Dissertation by ghostmx

La marché de la bière au Québec et au Canada
Exposé se demandant si la mondialisation profite autant aux consommateurs qu'aux producteurs de bière au Québec et au Canada.
№ 29674 | 1,585 mots | 5 sources | 2009 | CA
Publié le mai 14, 2013 in Économie , Consommation
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis quelques décennies déjà, la terre en entier est sous le rythme effréné de la mondialisation et la cadence ne semble pas ralentir. Dans plus en plus de domaines et de marchés, des liens d'interdépendance se créent entre commerçants, producteurs et consommateurs. Le milieu de la bière ne fera donc pas exception. Les barrières se réduisent, tandis que dans certains cas elles s'éliminent totalement, laissant place à la concurrence, qui devient une guerre des prix et des saveurs. Du coté des consommateurs, une réduction des entraves au marché de la bière signifie plusieurs choses puisque pour le consommateur, une plus grande concurrence est synonyme de prix plus abordable, d'une plus grande quantité de bières disponibles et une qualité de produit qui est supérieur à ce qu'ils ont connu auparavant. Du coté des producteurs, une réduction des barrières au commerce est avantageuse puisque cela leur donnera plusieurs avantages tels qu'une meilleure capacité d'implantation de leur produit dans un autre pays, une production de produits plus originaux et aussi, une plus grande aptitude à percer dans plusieurs régions pour les micro-brasseries émergeantes.

Extrait du document:

Les consommateurs ont certainement intérêt à ce que les entraves au marché de la bière soient réduites puisque une telle mesure favorise l'achat de bières à un prix plus que raisonnable partout au pays. Grâce à la guerre que les compagnies productrices de bière se livrent, les consommateurs peuvent pour une rare fois payer le prix réel d'une caisse de 24 bières. Leur caisse de bière à 5% leur coûte 17.57$ sans ajouter les taxes, le prix plancher, du jamais vue dans la distribution de bière . Effectivement, d'après M. Roger Kérouac, exploitant de dépanneur : « Les gens achètent le prix.

Commentaires