La mise en forme rituelle de l'État Dissertation by sassou

La mise en forme rituelle de l'État
Dissertation montrant que les formes symboliques ne sont pas seulement un instrument via lequel le pouvoir se met en scène dans un but de légitimation, mais un moyen fondamental de son exercice.
№ 23721 | 2,145 mots | 5 sources | 2010
Publié le avr. 19, 2011 in Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le sujet qui nous intéresse ici touche aux aspects affectifs du politique, parmi lesquels nous pouvons mentionner la mise en scène du pouvoir et les symboles qui y sont associés, qu'ils soient concepts, lieux de mémoire, comportements ou rituels. La République française est en effet symbolisée, commémorée et enseignée à travers La Marseillaise, le Panthéon, l'Arc de Triomphe et son Soldat inconnu, le 14 juillet ou encore sa devise « Liberté, égalité, fraternité ». Pour Marc Abélès, « L'activité politique est toujours activité symbolique » . Ainsi, le pouvoir politique ne pourrait s'exercer pleinement sans tous les symboles qui y sont rattachés et qui font de l'État ce qu'il est aux yeux de la population, à savoir une entité qui les dépasse et qui les gouverne.

I. La mise en forme rituelle de l'État : une seule mise en scène théâtrale ?
II. Penser le rituel comme constitutif de l'espace politique

Extrait du document:

Le paradoxe lié au langage et aux rites pour Abélès : que ce soit un échange oral, linguistique ou l'accomplissement d'un rite, « la pertinence du discours et la crédibilité de l'action impliquent que les récepteurs reconnaissent la légitimité des émetteurs ». Cela est identique dans une salle de spectacle : si les comédiens sont jugés médiocres, le public pourra signaler son mécontentement, directement ou indirectement.

Commentaires