La mobilité sociale Dissertation by isabelle62

La mobilité sociale
Dissertation analysant dans quelles mesures les mutations de la population active ont pu favoriser la mobilité sociale en France.
№ 3495 | 1,080 mots | 0 sources | 2007
Publié le févr. 14, 2008 in Sciences de l'Education , Sociologie , Questions Sociales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En France, la population active a changé de structure : on a assisté au développement du secteur tertiaire. Ce développement a permis la mobilité sociale structurelle aidée par la démocratisation scolaire. Mais cette mobilité ne reste qu'apparente.
En effet, des inégalités existent toujours puisque les jeunes de milieux populaires et ceux de milieux favorisés ne choisissent pas la même orientation.
De plus, les valeurs de la démocratie comme l'entendait Tocqueville ne sont pas respectées, comme celle de l'égalité des chances.

1. La tertiairisation ainsi que la démocratisation scolaire ont permis la mobilité sociale structurelle
2. Mais cette mobilité reste limitée puisque nous pouvons remarquer une tendance à la reproduction sociale

Extrait du document:

Cette inégalité des conditions est expliquée par deux sociologues. D'abord Pierre Bourdieu explique ceci grâce au capital économique (revenu des parents), au capital social (niveau relationnel des parents), au capital culturel (le niveau de diplômes des parents). Principalement, un enfant de milieu populaire a peu de ces capitaux. C'est pour cela qu'il y a échec scolaire pour ces enfants. De plus, il explique que l'école par la langue et le savoir avantagerait les enfants issus de milieux favorisés. Dans son oeuvre, Les Héritiers, ils affirment que ceux-ci sont dotés d'un don, ont un habitus favorable alors que les enfants issus de milieu populaire ont un habitus fataliste et subissent l'école comme une violence. Ceci est d'abord dû aux inégalités de revenu dans les ménages. En effet, un ménage avec peu de revenus n'a pas de nouvelles technologies, ne fréquentent pas ou peu les musées, les théâtres. De plus, ils n'ont pas de relations pouvant porter préjudice à l'entrée dans le milieu professionnel. Ils ne pourront alors pas avoir un métier élevé ainsi il n'y aura pas de mobilité sociale.

Commentaires