La mode féminine sous le communisme Dissertation

La mode féminine sous le communisme
Dissertation sur la mode féminine sous le communisme qui apparaît comme un moyen de propagande pour le régime qui tente de faire passer des valeurs à travers elle.
№ 20375 | 2,735 mots | 2 sources | 2010
Publié le oct. 12, 2010 in Histoire , Consommation , Questions Sociales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le sujet nous invite à décrire la mode féminine sous le communisme dans l'Europe de l'Est de l'après seconde guerre mondiale et jusqu'à l'effondrement du régime à la fin des années 1980. La mode est un élément important de toute société car elle fait partie intégrante de la vie quotidienne : se vêtir est un besoin vital au même titre que se nourrir et se loger, mais c'est aussi un moyen d'expression personnelle créant un espace de liberté, et influencé par un comportement collectif. La féminité est aussi source de liberté en permettant à la femme de s'affirmer dans la société ; l'étudier revient ainsi à analyser la place qu'elle y tient. Ce sujet permet donc de comprendre ce que peut signifier la mode féminine dans un régime contrôlant toute liberté et asservissant tous les éléments de la vie quotidienne à l'idéologie, laquelle vise à construire une nouvelle société socialiste. Dès lors, la mode féminine sous le communisme est-elle un instrument idéologique au service du régime ou un facteur d'émancipation de sa tutelle ?
Il s'agit tout d'abord de voir comment la mode participe à la création de la nouvelle femme dans le régime socialiste ; puis comment elle révèle la réalité des conditions de vie de la femme, en contradiction avec l'utopie socialiste. Enfin cette contradiction préfigure l'échec de l'idéologie communiste, et en cela l'évolution de la mode est symptomatique de l'évolution du régime.

Extrait du document:

Puisque la mode revêtait une dimension idéologique, la compétition entre le capitalisme et le communisme s'est aussi emparée de ce domaine. Les communistes ont donc tôt ressenti la nécessité de permettre aussi le développement d'une mode séduisante et élégante, et non pas seulement ouvrière, pour prouver que l'Est était capable aussi de créer une mode attirante en dehors du modèle capitaliste. Aussi la mode est-elle devenue un élément de propagande : pour que la société renonce aux valeurs capitalistes, il faut leur offrir une alternative. A travers la création de son propre chic socialiste l'autorité voulait souligner la distinction entre les deux régime et prouver l'avantage du système communiste. On peut voir sur les photos notamment des années 1940 et 1950 un essai de liquidation du style bourgeois dans la société et la promotion du style socialiste, décrit plus haut.

Commentaires