La mondialisation : une remise en cause de la souveraineté des Suds ? Dissertation

La mondialisation : une remise en cause de la souveraineté des Suds ?
Dissertation qui tente de démontrer l'effet de la mondialisation sur les pays souverains du sud.
№ 14085 | 1,890 mots | 0 sources | 2010
Publié le mars 14, 2010 in Économie , Histoire , Relations Internationales
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En 1952, alors que la décolonisation bat son plein, le concept de tiers Monde est défini par Alfred Sauvy. A Bandung, trois ans plus tard, il est officialisé. Sensé représenter une unité politique indépendante, le mouvement est très vite rattrapé par le contexte de Guerre Froide et par les nécessités de développement auxquelles font face les pays. A ce titre, 1973 peut être considérée commune date charnière et cela pour deux raisons. La première est qu'elle marque le premier choc pétrolier, date à laquelle prend fin définitivement fin la période de haute croissance dans les pays développés d'économie de marché, et que se révèlent toutes les interconnexions entre les pays. En réponse à cela, se met en place le processus de mondialisation. La seconde raison est qu'en 1973, à Alger, le Tiers Monde éclate pour former les Suds, chacun recherchant sa voie essaye pourtant de suivre les NPIA. La mondialisation naît dans une période de remise en question de l'état, et où le libéralisme quasi-dogmatique, la mondialisation est imposée au monde.

Extrait du document:

Confrontés aux difficultés du développement et à l'emprise des pays du Nord, de nombreux pays ont choisi de suivre le modèle des NPIA. En Amérique Latine, le Mexique mais surtout le Brésil l'ont fait. Le Mexique a développé un partenariat avec les états Unis après sa crise désastreuse des années 1980. Cela lui a permis de se développer assez rapidement. Le Brésil, lui, avec l'Argentine, a cherché à affirmer son indépendance vis-à-vis des états Unis, surtout depuis l'accession au pouvoir de Lula. Son moyen d'action a essentiellement été le Mercosur, symbole de la résistance économique des pays d'Amérique du Sud. Argentine et Brésil ont tous deux été victimes des PAS et s'oppose au FMI depuis cela. Le consensus de Buenos Aires en est la marque.

Commentaires