La mort du livre dans la culture contemporaine Dissertation by DDC

La mort du livre dans la culture contemporaine
Dissertation se demandant s'il est possible que le livre, en tant qu'œuvre et en tant qu'objet, survive à ces vagues de projets technologiques permanents qui commencent menacer sa place dans nos sociétés.
№ 29702 | 1,680 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le mai 21, 2013 in Communication , Littérature , Sociologie , Médias
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Le livre de papier, souviens toi, fut inventée par un Allemand nommé Johannes Gutemberg, il y a environ six siècles. Le roman moderne est apparu peu après, grâce à Rabelais, puis Cervantès. On peut donc déduire de l'extinction du livre de papier que le roman va également disparaitre : les deux étaient liés », dans son ouvrage Premier bilan après l'apocalypse, Frédéric Beigbeder s'exprime sur sa peur de voir disparaitre le livre papier qui pour lui marquerait la fin du roman qui à terme pourrait sonner le glas du livre dans sa généralité.
La mort indique qu'une personne ou qu'une chose n'est plus de ce monde, qu'il est impossible de la voir ou de la toucher, le livre étant un ensemble de feuilles réunies en un volume, sa mort est probable. De plus, la culture contemporaine fait référence directement à la société du XXIème siècle où les progrès technologiques se font rapidement et arrivent petit à petit a avalés des industries telles que celles du disque et bientôt celle du cinéma.

1. Une mort annoncée
2. Un combat mené contre la déchéance du livre

Extrait du document:

Maurice Escoffier dans La Mort du Livre annonce en 1933 que la radio et la télévision « tuerait » le livre car en cette période de crise, celui-ci décrit le livre comme un bien marchand comme les autres et comme tous les biens de cette époque il est en crise. La radio et la télévision coutant moins cher tuerait l'édition papier que ce soit les journaux ou les livres dans leur globalité. Néanmoins, il ne croit pas en la mort de l'écriture car il y aura toujours des gens pour écrire mais il est très pessimiste vis-à-vis de l'avenir de l'édition papier. Déjà en 1933, les intellectuels pensaient à la mort de l'édition papier et à la perte de celle-ci par les progrès technologiques qui étaient à l'époque la radio et le début de la télévision.
  • Dissertation sur la tension entre la culture et les pulsions instinctuelles dans "Malaise dans la culture" de Sigmund Freud.
    № 30273 | 1,510 mots | 0 sources | 2013 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture portant sur cet ouvrage de Freud clairement marquée par une vision pessimiste de la condition humaine, dans lequel il développe les thèmes de pulsion de mort, de narcissisme, de violence ou d'omnipotence et de haine d'autrui.
    № 10306 | 1,960 mots | 0 sources | 2008 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de la page 34 à 41 de l'ouvrage « Chronique d'une mort annoncée », de Gabriel Garcia Marquez se demandant comment cet extrait témoigne d'un degré supplémentaire dans la marche vers le drame et vers la mort de Santiago Nasar.
    № 24717 | 1,390 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires