La mort peut-elle être pensée ? Dissertation by Jfantino

La mort peut-elle être pensée ?
Dissertation philosophique sur la difficulté de penser sa propre mort, du fait de son irréversibilité et de son inéluctabilité.
№ 1802 | 3,850 mots | 13 sources | 2004
Publié le nov. 18, 2007 in Philosophie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’homo sapiens , «animal politique», est avant tout un «animal vertical», un «roseau pensant» c’est à dire un «animal métaphysique» qui vit avec la conscience de la fuite du temps et de la mort, et par conséquent, de sa condition finie et mortelle.
La mort, difficile voire même impossible à définir car concrète, ne peut être envisagée que par négation de son opposé : la vie.
Pourtant, même si l’on peut penser à la mort ou plutôt, même si l’on ne peut pas ne pas y penser, la mort peut-elle être pensée ?

1. La mort est impensable car d’une part inconnaissable et inimaginable.

2. L’homme en tant qu’homme pense à la mort en général, mais sa mort en particulier est impensable.

3. La mort étant une donnée de la vie, la vie peut apparaître absurde.

Extrait du document:

D’abord, la mort, n’ayant aucune prise sur l’entendement, est inconnaissable car la connaissance porte sur le vivant. En effet, elle est impossible à expérimenter puisque l’expérience sous-entendue vécue, relève de la vie, et est nécessaire à la connaissance des noumènes kantiens, du fait des antinomies de la raison pure. Je ne peux pas «sentir» ma mort du dedans car elle est privation de sensibilité et donc de sensation, je ne peux pas vivre ma mort puisque précisément elle est ce dont on ne revient pas : je meurs ma mort. Dans ces conditions, la mort est «intransférable» car unique, inobservable du dehors car indiscernable (je ne peux pas regarder en face une absence), peu abordable car mystérieuse et opaque, difficilement définissable d’un point de vue scientifique car inconnue ineffable, et donc irrationnelle, irreprésentable et inimaginable.
  • Dissertation philosophique qui vise, à travers le prisme de la science, à lier et délier les notions de "pensée" et de "connaissance".
    № 14893 | 3,700 mots | 5 sources | 2010 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui s'intéresse à la religion dans la société d'aujourd'hui à partir de l'étude de la citation de Dostoïevski : "Si Dieu est mort, tout est permis."
    № 15494 | 1,910 mots | 4 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Khôlle se demandant dans quelle mesure il est possible d'affirmer que la mort n'est réellement conceptualisée que lorsqu'il s'agit de la mort d'autrui.
    № 25957 | 1,570 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires