La nature et la liberté Dissertation

La nature et la liberté
Dissertation se demandant si l'on peut croire en une nature humaine sans renier la liberté humaine.
№ 30085 | 2,115 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le sept. 30, 2013 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La nature, étymologiquement a pour racine un verbe latin qui signifie « faire croître », ou « développer ». En ce sens, la nature est donc une réalité brute, c'est-à-dire celle que l'homme n'a pas transformée. De plus, le terme nature est aussi l'essence d'une chose ; autrement dit pourquoi une chose est ; s'appuyant sur un ensemble de propriétés fondamentales naturelles. On peut noter l'utilisation dans notre langage quotidien de l'expression binaire « nature humaine ». Cette dernière présuppose que tout individu est un exemplaire d'un prototype universel d'homme. En somme, cela impliquerait que l'homme a un ensemble de comportements universels et constants, mais ce qui ne veut pas dire que l'homme acquiert cet ensemble naturellement. De ce fait, « la nature humaine » aurait une portée normative et c'est pour cela qu'elle peut être dangereuse pour l'homme, car ce dernier serait privé de liberté, et l'homme irait chercher dans la nature des justifications à ses comportements alors que les comportements sont sociaux. Si on admet « une nature humaine » on admet également un état de nature ou un état naturel.

1- La liberté : un problème métaphysique ?
2- L'existence ou non d'un état de nature et d'une nature humaine

Extrait du document:

La liberté pose donc le problème à l'homme qui est celui de croire faire l'expérience de la liberté, mais si l'homme ressent cette expérience, c'est peut-être parce qu'il ne voit pas les contraintes qui le pousse à agir. Et la véritable liberté résiderait alors non pas dans l'accomplissement, mais dans la compréhension des causes qui nous poussent à agir. Cette conception de la liberté est une conception de la liberté spinozienne.

Commentaires