La notion de rôle dans la socio-génèse des institutions Dissertation

La notion de rôle dans la socio-génèse des institutions
Dissertation étudiant la notion de rôles dans les comportements humains, qui participent de la genèse d'institutions.
№ 27246 | 2,080 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le déc. 05, 2011 in Sociologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il faut reposer le problème posé en amont. Il ne faut pas uniquement faire reposer le phénomène institutionnel sur le jeu des interactions et de l'intersubjectivité. On a affaire à des êtres sociaux, donc quand ils vont interagir pour construire de nouvelles institutions, ils vont le faire en fonction d'institutions déjà existantes. Pour construire de nouvelles interactions en vue de la production de nouvelles institutions, ils vont puiser dans des registres de sens, de conduites, de règles, relatifs à des institutions préexistantes. C'est donc un processus continu sans que l'on puisse dire qu'elles reposent uniquement sur les interactions vierges de toute institution préexistante.

I. Le concept de rôle
II. Le langage est un système de signes
III. La prise de conscience

Extrait du document:

L'agencement des signes peut être modifié dans des contextes d'interlocution spécifiques et contribuer à donner une histoire à la langue. Il y a aussi une sociohistoire de la langue. Chaque fois que les interlocuteurs prennent la parole, ils sont susceptibles d'en modifier le sens. Il ne faut cependant pas considérer ces écarts entre le texte et le contexte comme des sortes d'anomalies car c'est le sens même de la dynamique des rôles sociaux. Mais on ne part pas de rien, on part des conduites préformatées, du texte. Il y a donc une part d'inventivité.

Commentaires