La passion est-elle compatible avec la sagesse ? Dissertation

La passion est-elle compatible avec la sagesse ?
Dissertation de philosophie qui pose la question de savoir si la passion est toujours un obstacle à l'exercice de notre raison.
№ 13064 | 1,220 mots | 0 sources | 2006
Publié le nov. 10, 2009 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A première vue, rien ne semble plus opposé que la passion et la sagesse. Si on défint la passion comme un phénomène subi passivement, d'origine non rationnelle et qui va dominer notre raison et notre volonté au point que nous ne pouvons plus nous maîtriser, il semble qu'elle rende impossible toute sagesse. En effet, la sagesse désigne un état d'esprit qui, du point de vue théorique se tient à l'écart des préjugés, recherche sans fin la connaissance et, du point de vue pratique se tient à l'abri des passions, reste maître de soi en toute circonstance. On peut donc voir que la passion semble incompatible avec la sagesse.

Extrait du document:

Etre sage, faire preuve de raison, c'est donc respecter un certain ordre une certaine hiérarchie. Dans la sagesse, c'est la raison qui domine et qui doit freiner les passions. On peut alors, comme Marc Aurèle adopter un point de vue moraliste :« le propre du mouvement de la raison et de l'intelligence est de se donner sa limite à lui-même » affirme-t-il dans ses Pensées. La raison nous mène à la sagesse car elle permet de dominer nos affections, nos passions ou même nos instincts qui, si on les suivaient spontanément, nous ramèneraient à l'état de l'animal qui agit de manière mécanique, déterminée et immédiate. La passion ne peut être comptable avec la sagesse car la passion est justement ce contre quoi le sage doit se protéger. Par la raison, par la maîtrise de notre nature animale, l'homme acquiert son humanité et une véritable autonomie. C'est par la raison que l'homme peut être maître de lui-même, et donc devenir sage.

Commentaires