La pluralité des ordres Dissertation

La pluralité des ordres
Dissertation de philosophie qui analyse les problèmes que peuvent engendrer la pluralité des ordres selon le domaine dans lequel elle s'applique.
№ 13437 | 3,115 mots | 0 sources | 2009
Publié le janv. 19, 2010 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le mot « ordre » vient du latin ordo, ordinis, le rang. Cette notion est porteuse de plusieurs sens : elle peut signifier dans un premier temps une disposition, un agencement, mais aussi une classification, un domaine spécifique, et enfin un ordre peut être une injonction, une directive, un commandement, une consigne (à différents degrés). Ici, nous nous attacherons à distinguer ces trois sens de l'ordre en étudiant l'ordre de la société, c'est-à-dire en tant que classes sociales, l'ordre en tant que méthode de classification et enfin l'ordre en tant qu'autorité, à la fois comme commandement c'est-à-dire l'ordre d'un supérieur auquel il est obligatoire d'obéir, et comme principe directeur de l'esprit, qui nous commande nous-mêmes.

Extrait du document:

Cet agencement doit permettre d'éviter le désordre, l'anarchie en insistant sur l'unité de la société : elle ne se réduit pas à la somme de ses parties, de ses individus mais se définit au contraire par des liens d'interdépendances et de solidarité de l'ensemble des éléments qui la constituent. On voit donc ici que la notion de loi est indissociable de celle d'ordre, qu'elle soit d'ordre politique (des règles obligatoires établies par une autorité souveraine et qui régit les rapports des hommes au sein d'une société) ou d'ordre moral (l'ensemble des institutions et des pratiques qui structurent la vie de la communauté). L'ordre est ce par quoi la réalité échappe à l'arbitraire et au chaos en prenant une forme déterminée, et c'est la loi qui détermine cette forme.

Commentaires