La poésie Dissertation

La poésie
Dissertation visant à déterminer si, comme l'affirme Victor Hugo : "la poésie s'adresse à la sensibilité ... à éveiller dans le cœur des échos prolongés.", la poésie ne s'appuie ni sur l'extérieur ni sur la raison mais sur les sentiments.
№ 16411 | 2,055 mots | 3 sources | 2010
Publié le mai 31, 2010 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Victor Hugo propose cette réflexion sur la poésie : « la poésie s'adresse à la sensibilité, non au savoir ; à la connaissance intuitive, non à la raison discursive ; à l'imagination, non à la logique. Elle s'efforce, non de prouver, mais d'émouvoir et d'éveiller dans le cœur des échos prolongés. ». D'après ce grand poète, la poésie doit faire appel à des sentiments profonds, à une grande sensibilité et à une réelle attention. Elle est, selon Aimé Césaire, « cette démarche qui, par le mot, l'image, le mythe, l'amour et l'humour m'installe au cœur vivant de moi-même et du monde ».

I. La poésie est un véritable appel à la sensibilité, puisqu'elle est le mode d'expression privilégié du lyrisme, étant ainsi un terrain propice à la manifestation des sentiments
II. La poésie mène à une quête de soi, à une tentative de capter le sens profond des choses
III. La poésie mène à des réflexions intenses sur des sujets de société qui nous marqueront, peut être plus qu'une argumentation

Extrait du document:

On peut prendre pour exemple le poème « Souvenir de la nuit du 4 » de Victor Hugo où pour dénoncer la violence des forces armées de Paris sous le régime de Napoléon III, le poète choisit un cas particulier d'une grand-mère qui, après avoir perdu sa fille, pleure son petit fils, tué de deux balles dans la tête alors qu'il jouait innocemment dans la rue.
  • Commentaire qui se demande si, selon l’expression de Lamartine, la poésie n’est faite : «que des fibres même du cœur de l’homme touché et ému par les innombrables frissons de l’âme et de la nature».
    № 6444 | 2,280 mots | 0 sources | 2006 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation visant à comprendre la citation d'Aragon "« Le danger quand on parle poésie [...] la poésie s'en moque, et renaît toujours précisément là où on a décrété qu'elle n'était pas ».
    № 15092 | 2,830 mots | 1 source | 2007 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation visant à déterminer si, comme l'affirme René-Guy Cadou : "La poésie est inutile… comme la pluie", la poésie est superflu pour le lecteur.
    № 16131 | 1,390 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires