La politique doit-elle avoir pour fin le bonheur des Hommes ? Dissertation

La politique doit-elle avoir pour fin le bonheur des Hommes ?
Dissertation se demandant si l'objectif premier de la politique est d'aider l'être humain à atteindre le bonheur.
№ 30828 | 1,320 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le août 25, 2014 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La politique doit-elle avoir pour but le bonheur des Hommes ? Cela voudrait dire que le bonheur peut être collectif, qu'il est unique et se présente sous une seule forme. Or dans le bonheur, il y a une grande part de subjectivité, de rêve, d'abstrait alors que la politique s'inscrit dans le concret, le réel. De plus, on ne peut faire l'impasse sur le verbe « devoir » : est-ce une obligation pour la politique d'atteindre le bonheur des Hommes ou simplement un objectif qu'elle se fixe sachant pertinemment qu'elle ne pourra pas l'atteindre ? En effet, s'il s'agit d'un objectif, force est de constater qu'il n'est pas rempli en regardant les conflits, la misère et les inégalités qui règnent dans le monde contemporain. Dans la politique, il y a toujours des Hommes qui ordonnent et d'autres qui obéissent : c'est un rapport de pouvoir. Or, peut-il y avoir bonheur lorsqu'on est soumis ? La politique devrait s'atteler à des tâches plus accessibles que le bonheur comme assurer à chacun des citoyens la dignité humaine et le minimum vital. Si l'on prend le deuxième sens du mot « fin », on peut se demander si la politique ne doit pas disparaître dès lors que le bonheur des Hommes est atteint : cela suppose non seulement qu'elle peut l'atteindre, mais aussi que les Hommes seraient capables de vivre sans politique s'ils étaient heureux…

I- Le bonheur est inconcevable en dehors de la vie politique
II- Le bonheur est individuel et subjectif : c'est une affaire privée
III-Un État qui se mêle du bonheur individuel n'est-il pas totalitaire ?

Extrait du document:

Confier à la politique le pouvoir de faire le bonheur des Hommes, c'est lui attribuer le rôle quasi divin de Providence, séducteur et dominateur, mais c'est surtout introduire le risque totalitaire en politique. Ici, lorsqu'on parle d'État, il faut entendre état démocratique, car on comprend que les politiques des régimes dictatoriaux ont rarement pour objectif le bonheur de leurs concitoyens même si certaines formes de totalitarisme prétendent réaliser le paradis sur terre. De la même manière, déterminer le bonheur des gens revient à s'immiscer dans la vie privée, chercher à régenter tous les domaines de la vie : n'est-ce pas la définition même d'un État totalitaire ?
  • Dissertation se demandant si la fin du travail va libérer l'homme ou bien détruire son mode de vie, ses conditions de vie comme le suggère le titre du livre "De la condition de l'homme moderne" d'Hannah Arendt.
    № 25917 | 1,040 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie se demandant si l'homme peut vraiment construire son propre bonheur sans impliquer les autres et son entourage.
    № 29205 | 1,720 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation philosophique qui pose la question de savoir si la recherche du bonheur n'est qu'individuelle et donc immorale ou si elle peut-être commune et donc respecter autrui.
    № 1372 | 1,290 mots | 0 sources | 2004 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires