La politique est-elle une affaire de violence ? Dissertation

La politique est-elle une affaire de violence ?
Dissertation qui répond à la question : "Y a-t-il une légitimité au recours à la violence en politique ?"
№ 18432 | 2,015 mots | 0 sources | 2010
Publié le juil. 31, 2010 in Philosophie , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La répression, l'oppression, la censure ou encore la propagande sont autant de moyens violents mais qui ont été souvent utilisés afin de maintenir l'ordre au sein d'une communauté. En effet, ces moyens sont qualifiés de violents en ce qu'ils ôtent à chacun la possibilité d'exercer ses droits naturels. L'exercice de la violence en politique ne nous semble, au premier abord et dans nos sociétés actuels dites « démocratiques », ni nécessaire, ni envisageable puisqu'elle s'oppose à toutes les conceptions que l'on se fait des droits de l'homme et du citoyen. Aussi, il se peut que ce soit du côté de la population que naît la violence, à laquelle les membres d'un gouvernement vont répondre par la violence elle-même. On l'instrumentalise à travers des gestes symboliques, verbaux ou physiques, elle fait figure d'exemple, de mise en garde.

1. L'utilisation de la violence à des fins politiques peut être facteur de cohésion et d'harmonie
2. C'est, en réalité, un combat d'homme à homme
3. Si les deux coexistent, l'un ne devrait pas être amené à diriger l'autre

Extrait du document:

La politique est comprise en premier lieu comme la forme d'autorité qui cherche à maintenir la paix, la cohésion entre les membres d'une même communauté, ainsi qu'à assurer le respect de la liberté de ces membres. Du moins, c'est une condition qu'elle est censée se fixer. Pour exercer une politique juste et légitime, les recherches et interrogations à propos des différentes formes que peuvent prendre le pouvoir et l'autorité ont été nombreuses. Ce qui en ressort à chaque fois est que la politique n'est pas une affaire simple. Non, ce n'est pas une mince affaire. Cela les Grecs s'en étaient d'hors et déjà rendus compte dans l'Antiquité.
  • Etude comparative de deux œuvres de Machiavel, "Prince" et "Discours sur la première décade de Tite-live" qui fait ressortir les divergences et similitudes de ces traités politiques.
    № 729 | 970 mots | 2 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant si l'objectif premier de la politique est d'aider l'être humain à atteindre le bonheur.
    № 30828 | 1,320 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé illustré qui pose la question de savoir si le sentiment d’insécurité est toujours lié à la violence urbaine.
    № 5705 | 4,335 mots | 4 sources | 2008 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires