La politique peut-elle se passer de la morale ? Dissertation

La politique peut-elle se passer de la morale ?
Dissertation qui traite des rapports entre la politique et la morale nécessaires à l'équilibre de l'état.
№ 11817 | 1,320 mots | 0 sources | 2009
Publié le juin 30, 2009 in Philosophie , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'Etat est l'ensemble des institutions qui régissent une société sur un certain territoire. L'Etat existe s'il y a une autorité politique, et il faut que cette autorité politique ait un fondement. Jadis fondé sur le divin, Rousseau, dans son Contrat Social, propose de remplacer l'autorité divine par un pacte social. Par ce contrat, les hommes renoncent donc à leur liberté naturelle pour se conformer aux règles énoncées par la société. Cet Etat a pour but de satisfaire les attentes des citoyens, et par conséquent de leur permettre d'être heureux. C'est pourquoi il est fondé sur des valeurs morales. Par exemple, voler est un délit, mais le vol est aussi interdit par la morale, de même que le non-respect d'autrui. Dans notre société démocratique, les « règles » auxquelles nous obéissons sont fondées sur des valeurs morales. Les violences sont condamnées, les citoyens ont ainsi l'impression de porter en eux les valeurs prônées par la politique de leur pays, et s'y sentent ainsi en sécurité. Sans cela, la politique n'aurait pas d'avenir.

1. L'Etat se doit d'être fort pour survivre

2. L'Etat doit répondre aux attentes des citoyens

Extrait du document:

La politique immorale ne perdurerait pas, car aucun homme ne voudrait s'y adapter. Un homme politique qui ferait campagne sans mentionner le bonheur des citoyens, les problèmes de la société aurait peu de voix lors du scrutin. La politique, en tant que régisseuse d'une société, a pour rôle de veiller au confort des hommes. La politique poursuit à des fins bonnes et raisonnables pour elle-même et pour les citoyens, telles que la justice sociale, la sécurité civile… Les citoyens connaissent bien ces valeurs comme par exemple le respect de chacun, et ainsi ils ont l'impression que la politique s'est adaptée à eux.

Commentaires