La présidentialisation du régime de la Vème Republique Dissertation by hele

La présidentialisation du régime de la Vème Republique
Dissertation qui détermine les réalités et les perspectives du phénomène de présidentialisation sous la Vème Republique.
№ 11488 | 3,590 mots | 10 sources | 2009
Publié le juin 10, 2009 in Sciences Politiques , Questions Européennes
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le 4 octobre 2007 a marqué la rentrée de la Ve République dans sa cinquantième année. Excepté celui de la IIIe République, aucun régime politique français ne fait état d'une telle longévité depuis 1789. A qui doit-elle cette stabilité, à l'institution présidentielle qui en est la clé de voûte ? Le Général de Gaule, son fondateur, avait présenté en 1946 à Epinal sa vision de la République rêvant d'un Président très actif. Tout comme lui, Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a choisi en 2007 la ville d'Epinal pour engager son projet de réforme des institutions. Comme De Gaulle, Sarkozy souhaite renforcer le pouvoir du Président, il l'a déjà montré dans l'exercice du pouvoir puisque certains lui reprochent d'être un président omnipotent et omniprésent.

1/ Une présidentialisation du régime entamée en 1962 ….
A. «Du parlementarisme rationalisé» à l'affirmation de la suprématie présidentielle
B. Mais de profondes évolutions sont enregistrées à partir du milieu des années 80 remettant en cause ce constat

2/ Toutefois, les déséquilibres occasionnés ont engagé une longue réflexion sur la nature du régime français
A. Les propositions du comité de réflexion du comité Balladur semblent renforcer l'idée d'une présidentialisation du régime….
B. …mais les propositions sont cependant que partiellement adoptées par le projet gouvernemental et se verraient de toute façon limiter par la pratique institutionnelle

Extrait du document:

Incarnation de la France et expression de la nation, la pratique gaullienne du pouvoir nécessite néanmoins un certain nombre de conditions (charisme, soumission des partis à l'ordre présidentiel, subordination des autres pouvoirs...) qui, non réunies contribuent à affaiblir cette idée de « monarchie » présidentielle. C'est la tendance progressive de la Vème à la désacralisation de la fonction présidentielle, au moins jusqu'en 2002, qui favorisera la réaffirmation de la dyarchie exécutive. C'est véritablement la cohabitation qui marquera la forme achevée de la logique dyarchique prévue initialement par les constituants.
En 1986, la cohabitation semble annoncer le retour à la lettre de la constitution, ainsi que la fin d'une lecture présidentialiste de celle-ci. La lecture gaullienne de la Constitution s'efface alors devant son interprétation littérale, qui trouve enfin à s'appliquer, vingt-huit ans après sa promulgation.
  • Dissertation sur le régime politique français de la Vème république et, plus particulièrement, celui de la Vème République après 1962.
    № 15072 | 5,165 mots | 0 sources | 2010 | FR | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui réfléchit à une affirmation de Raymond Aron selon laquelle la cause de l'instabilité du régime parlementaire, et tout particulièrement celui de la IVème République, réside dans les caractères du système français des partis.
    № 10507 | 1,740 mots | 3 sources | 2009 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation s'interrogeant sur l'impact du suffrage universel direct sur le fonctionnement de la Vème République.
    № 24563 | 1,435 mots | 2 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires