La presse en France de 1814 à 1871 Dissertation by lecomte

La presse en France de 1814 à 1871
Dissertation qui pose la question de savoir en quoi la presse a joué un rôle majeur dans la vie politique française de 1815 à 1871.
№ 6740 | 4,290 mots | 5 sources | 2007
Publié le juin 25, 2008 in Communication , Histoire , Médias
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En France, l’histoire de la presse du XIXe siècle est étroitement liée à la vie très agitée qui caractérise cette période. De 1815, date qui marque la fin de l’Empire de Napoléon 1er et le début de la Restauration, à 1871, début de la Troisième République, la presse constitue toujours un acteur et un enjeu essentiels.
Deux aspects importants caractérisent et expliquent l’évolution de la presse : d’une part une évolution démocratique politique qui se dessine suivie d’une politisation des populations liée entre autre à l’instauration du suffrage universel masculin rend nécessaire de délivrer à tous les électeurs les informations par les journaux, d’autre part les progrès techniques dans le suivi des nouvelles, dans l’impression et la diffusion des journaux participent à renforcer le pouvoir de la presse et à lui donner un rôle déterminant sur la scène politique.

I. L’information à la portée de tous pour un peuple politisé
a) Évolutions techniques
b) Une distribution qui s’accélère et qui prend de l’ampleur
c) La diversification : une ouverture démocratique

II. Monarchie constitutionnelle (1815 – 1848) : une presse révolutionnaire qu’on essaye de contrôler
a) Les Bourbons : la Restauration
b) La Monarchie de juillet
c) La presse : actrice majeure de deux révolutions

III. La Seconde République (1848-1852) et le Second Empire (1852-1870) : Du contrôle total à une ouverture progressive vers la démocratie
a) Un espoir de liberté inachevé
b) L'empire autoritaire (1852-1860) : une dictature politique qui entraîne une censure de la presse
c) L'empire libéral (1860-1870) : vers la libération de la presse déstabilisée par l’expérience de la commune

Extrait du document:

De 1815 à 1871, la presse connaît d’importants progrès économiques et techniques. Cette évolution peut se lire de manière significative au travers de quelques chiffres qui montrent l’évolution du tirage global des quotidiens : alors qu’en 1825 on relève douze titres avec un tirage global de 59 000, en 1870 on en relève 36 avec un tirage global de 1 070 000.
Ces progrès sont marqués par deux années de rupture. En 1836 apparaissent les feuilles à bon marché, l’abonnement annuel de 40 francs au lieu de 80 et en 1863 naît la petite presse populaire, vendue 5 centimes le numéro, et qui marque le début de la démocratisation du journal. Cette progression ne touche pas seulement la presse parisienne. Elle concerne également la presse quotidienne de province.
  • Commentaire de l'article intitulé « Liechtenstein – la victoire du prince » de l'Agence France Presse, paru dans le journal "Libération" du 17 mars 2003 portant sur le référendum concernant la question d'élargir les compétences princières.
    № 23177 | 1,350 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire portant sur la révolution médiatique qui fait dire à l'historienne Judith Lyon-Caen que la presse, donc la littérature populaire, sous la période étudiée, est une « exacte représentation de tous les effets sociaux que connaissent le pays ».
    № 13996 | 2,235 mots | 6 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Travail de recherche qui présente les différentes catégories et enjeux de la presse gay.
    № 6719 | 3,430 mots | 27 sources | 2005 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires