La province dans "Monsieur de Pourceaugnac" de Molière Dissertation by Mycho

La province dans "Monsieur de Pourceaugnac" de Molière
Dissertation sur la pièce de théâtre de Molière "Monsieur de Pourceaugnac", qui cherche à savoir si la province est uniquement l’objet d’une représentation caricaturale et comique dans cette pièce.
№ 3825 | 3,250 mots | 10 sources | 2003
Publié le févr. 25, 2008 in Danse et Théâtre , Littérature , Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans "Monsieur de Pourceaugnac", Molière a su employer tous les ressorts propres à faire naître le rire chez ses spectateurs. La représentation caricaturale et comique de la province fait qu’elle apparaît comme le lieu d’origine de personnages rustres, ridicules et grotesques. Son seul vrai représentant, Monsieur de Pourceaugnac est, quant à lui, la grande victime des pièges des parisiens, et plus généralement, de la fourberie et de la méchanceté caractérisant la société. En fait, cette grande farce moliéresque n’offre pas un panorama provincial, mais le panorama d’une humanité dépouillée de tout sens moral, où certains sont dans la position de victimes et d’autres dans celle d’agresseurs.

I. Le provincial est un « type comique » dans Monsieur de Pourceaugnac
A – Molière use des clichés habituels sur la province
B – Molière accable son provincial de traits ridicules
C – Ce provincial a la volonté grotesque d’être l’égal du parisien

II. Monsieur de Pourceaugnac offre une représentation caricaturale de la province
A – Cette pièce présente t-elle vraiment un panorama de la province ?
B – La province est totalement caricaturée
C – Paris, capitale des gens fourbes, s’oppose à la province


III. Mais Molière dévoile aussi, dans cette pièce, sa vision pessimiste de la société
A – Monsieur de Pourceaugnac apparaît comme un personnage aussi tragique que comique
B – Le limousin, représentant provincial, donne les éléments pour mieux cerner la véritable situation de la province
C – Le pessimisme moliéresque éclate dans cette farce

Extrait du document:

Il s’agit d’envisager la comédie-ballet de Molière sous un autre angle. Ce charivari farcesque se double peu à peu d’un drame où la grande victime est M. de Pourceaugnac. La pièce peut presque s’analyser dans une perspective manichéenne. Les personnages sont des « méchants » parisiens face au « bon » provincial. De plus, M. de Pourceaugnac apparaît comme un personnage comique, mais aussi tragique. Tout au long de la pièce, il est maltraité et vraiment pathétique. Or, son défaut principal n’est que d’être provincial, c'est-à-dire d’être un étranger candide face aux mœurs corrompues des parisiens, même si lui, paradoxalement, se présente comme très méfiant à l’égard des gens de la capitale. Simplet, il a perdu dès le début, car il lui est fondamentalement impossible de se travestir.
  • Commentaire composé portant sur la scène d'exposition de l'œuvre « Dom Juan ou le festin de pierre », de Molière se demandant en quoi cette scène d'exposition annonce une comédie.
    № 23016 | 1,630 mots | 0 sources | 2011 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui explique l'alliance politico-économique de 7 provinces de Hollande dans un contexte européen économique et politique très tendu en 1579. (pdf)
    № 20776 | 1,305 mots | 1 source | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire comparé de "Portraits littéraires" de Sainte-Beuve et de "Morales du Grand Siècle" de Bénichou dans lesquels chacun de ces deux auteurs interprètent le succès des comédies de Molière.
    № 9505 | 1,430 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires