La psychologie des foules, Gustave Le Bon Dissertation

La psychologie des foules, Gustave Le Bon
Dissertation de psychologie traitant de la formation de l'âme collective des foules psychologiques selon Gustave Le Bon.
№ 2220 | 1,980 mots | 0 sources | 2007
Publié le déc. 19, 2007 in Sciences Politiques , Psychologie , Sociologie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cette étude décrit la théorie « de la suggestion » formulée par Gustave Le Bon l’autorisant à écrire : « La qualité mentale de la foule est sans importance. Du moment qu’ils sont en foule, l’ignorant comme le savant deviennent également incapables d’observation. »

I. La conception de la « foule » chez Gustave Le Bon
A. Une nouvelle définition de la foule
B. La foule psychologique et ses caractéristiques

II. La théorie de la suggestion de Gustave Le Bon : le processus de formation de l' « âme » collective des foules psychologique
A. Imitation-suggestion-contagion : mécanismes fédératifs de la foule psychologique inspirés par Gabriel Tarde
B. L’hypnose au centre d’une explication

Extrait du document:

Le XIXème siècle a été le siècle des grandes transformations sociales du monde occidental. Ces transformations ont étaient initiées par la succession de deux révolutions : la Révolution Française et la Révolution Industrielle. Ainsi, avec la première, l’écroulement de l’Ancien Régime a entrainé avec lui la chute des cadres politiques et religieux traditionnels. Avec la seconde, l’industrialisation et le phénomène d’exode rural (c'est-à-dire la « fuite » des populations des campagnes vers les villes) ont eut pour résultat un accroissement énorme et brutal de la population des villes à cette époque, et l’apparition d’une nouvelle classe sociale : la classe ouvrière. Celle-ci ne tardera pas à s’organiser et à réclamer sont dû au moyen de grèves et de manifestations. Aussi, la société de cette époque est en plein changement. S. Moscovici dans son ouvrage l’âge des foules paru en 1981 déclarera à ce sujet que les individus de cette société en pleine transformation, livrés à eux-mêmes suite à l’écroulement de leurs valeurs traditionnelles, forment une sorte de « gaz dont la puissance explosive augmente avec le volume et domine partout. »

Commentaires