La question agraire en Amérique latine, reflet du mal-développement ? Dissertation

La question agraire en Amérique latine, reflet du mal-développement ?
Dissertation se demandant si la question agraire est un bon indicateur du mal-développement latino-américain.
№ 22973 | 2,675 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le mars 01, 2011 in Etudes Agricoles , Économie , Géographie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En Amérique latine, la croissance agricole va de pair avec l'aggravation des conditions sociales de la production. S'agit-il d'une croissance impuissante à réduire les inégalités ou qui, plus cyniquement, les exploite? Les termes de la question agraire ne sont pas de simples indicateurs d'un essor socialement inique, spatialement inégal et écologiquement nuisible. Les structures agraires sont à l'aboutissement et à l'origine du mal développement, comme autant de limites et de freins. Le modèle de développement actuel renforce ces héritages en dissociant les objectifs économiques et les préoccupations sociales.

I- Les termes de la question agraire sont des indicateurs du mal-développement
II- La question agraire comme limite du développement
III- Un modèle de développement fondé sur les inégalités ?

Extrait du document:

La question agraire souligne ce trait caractéristique du mal développement: la dépendance à l'égard des marchés extérieurs, pour les débouchés comme pour l'approvisionnement. L'accroissement des échanges, l'urbanisation, l'influence du libéralisme, conduisent à favoriser les productions commerciales destinées à l'exportation et, au besoin, à importer les produits alimentaires. De nombreux pays ont vu, à l'instar du Mexique, leurs importations agricoles multipliées par 4 en 10 ans.

Commentaires