La question d'identité personnelle Dissertation

La question d'identité personnelle
Réflexion philosophique sur le thème de la conscience et de l'identité personnelle, du Je et du Moi.
№ 9811 | 770 mots | 0 sources | 2008
Publié le janv. 20, 2009 in Philosophie , Psychologie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

J'ai la conviction, en dépit des changements et des transformations qui me touchent (âge, situation sociale ou autre), d'être et de demeurer, d'un bout à l'autre de ma vie, la même personne. Je suis moi, et je suis toujours moi de ma naissance à ma mort. Derrière les apparences, le rôle social que j'exerce et qui constitue mon identité sociale il y a le moi réel qui ne change jamais.
Cette idée d'un moi ou continu dans le temps semble constituer le fait majeur de mon existence.

I. Quel sont les critères susceptibles de définir cette identité personnelle ?
II. Quel est ce moi profond, antérieur à toute identité sociale et qualifiée par de célèbres penseurs ?

Extrait du document:

Faut-il d'ailleurs se plaindre de cela ? Cette ignorance où je suis de moi doit-elle être perçue comme un inconvénient, quelque chose de gênant ? S'en offusqueront ceux pour qui la croyance en l'identité est indispensable à toute conception morale de la personne et notamment à la conception morale de la justice fondée sur l'appréciation des intentions. Mais pour qui il n'est d'autre moi que le moi social cette ignorance est sans conséquence. Clément Rosset, philosophe contemporain, y voyait plutôt quelque chose susceptible de le mettre en bonne santé et de bonne humeur.

Commentaires