La raison a t'elle raison de se défier de la croyance ? Dissertation by Jfantino

La raison a t'elle raison de se défier de la croyance ?
Dissertation de philosophie sur le thème de la croyance et la raison. L'homme est tiraillé entre son désir de croire et sa méfiance raisonnable de la croyance.
№ 1020 | 3,125 mots | 10 sources | 2007
Publié le août 16, 2007 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La croyance est un tenir-pour-vrai, un mixte de conviction et de certitude, un mixte d’insuffisance objective et de suffisance subjective ; la raison est la faculté humaine de connaître, juger et agir. Mais alors, la raison est-elle dans le vrai ou bien dans l’erreur quand elle n’accorde pas sa confiance à la croyance ?

Extrait du document:

Dans le mythe de l’attelage ailé, Platon représente la raison (nous) comme un cochet (âme raisonnante) qui tient les reines d’un cheval blanc (âme qui veut) et d’un cheval noir (âme désirante); or, les caprices des passions sensuelles ont provoqué la chute du cortège dans le monde sensible et l’incarnation ou plutôt l’emprisonnement de l’âme dans un corps. L’âme de l’ignorant, prisonnier de la caverne du monde sensible, est exilée, lestée par des masses de plomb, et a des ailes desséchées par la doxa; au contraire, l’âme du philosophos se sent pousser des ailes lorsqu’elle reconnaît ou plutôt se ressouvient de l’essence et s’envole alors vers sa patrie: le monde intelligible.
Ainsi, il apparaît d’emblée que la raison a raison de se méfier de l’opinion inconstante (doxa) qui retient l’homme dans un monde illusoire et de se fier au savoir stable (épistémè) qui mène l’homme dans le monde des Idées. Pour autant, la raison a t’elle raison de se défier de la croyance ?
L’enjeu de notre parcours est de déterminer la place et la nature de la croyance dans le savoir rationnel et l’agir raisonnable de l’homme de liberté et de raison.

Commentaires