La raison d'État Dissertation

La raison d'État
Dissertation se demandant si la raison d'État ne devrait pas être affranchie de toute limitation juridique au sens de loi positive afin d'assurer la conservation du régime et donc du bien commun.
№ 18396 | 2,475 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 29, 2010 in Philosophie , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Salus populi suprema lex esto » (« Que le salut du peuple soit la loi suprême »). Cette maxime romaine signifiait qu'à Rome toutes les lois particulières devaient s'effacer lorsqu'il s'agissait de sauver la patrie. Affirmer la raison d'État, c'est donc affirmer qu'il puisse y avoir une loi permettant de transgresser toutes les autres lois. Le but de la raison d'État consiste dès lors en la défense de la patrie. Or la patrie est un tout. La question qui se pose est par là même la suivante : la raison d'État pourrait-elle transgresser les droits des individus particuliers au nom du tout ? Ce qui choque, en prenant le sujet comme il vient, c'est l'article 2 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, stipulant le droit de résistance à l'oppression.

I/ Comment la raison d'État et sa corruption sont nées
II/ La nécessité d'une cohésion et d'un bien commun fondée sur une justice s'appliquant à tous
III/ La réintroduction de l'ordre éthique dans la raison d'État

Extrait du document:

Mais si la necessitas et la ratio status donne naissance à la raison d'État, une possibilité de corruption de cette notion demeure. Puisque que le status glisse de l'État vers la personne du prince, la fin de la raison d'État qui était le bien commun s'achemine vers une politique de conservation du pouvoir.

Commentaires