La raison peut-elle être au service du Mal ? Dissertation

La raison peut-elle être au service du Mal ?
Dissertation qui cherche à savoir si la raison n'est que la lumière qui éclaire les hommes et les conduit vers le bien et le vrai.
№ 20377 | 1,360 mots | 6 sources | 2010
Publié le oct. 13, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tout homme croit être guidé par la raison, c'est-à-dire la faculté de discernement qui permet de poser le Bien ou le Mal, ce que Kant appelle l'entendement, soit notre capacité à créer des « concepts ». Selon la plupart des philosophes depuis Platon, la raison nous fait connaître le Bien et nous met à l'abri du Mal, c'est-à-dire de ce qui est condamnable par la morale et qui nuit ou peut nuire à autrui. Or, comment expliquer que la raison ait pu prendre part aux pires catastrophes depuis le XXème siècle ?
La raison permet à l'individu d'aborder les problèmes en se mettant à l'abri de l'influence de ses affects, de ses passions maléfiques, et de suivre une lumière naturelle qui est commune à tous les hommes. Elle ne peut alors pas se mettre au service du Mal sans dévier de sa vocation originelle. Cependant l'Histoire semble apporter un démenti à cette affirmation, puisque la raison a été invoquée pour servir le Mal et a cautionné des entreprises criminelles.

Extrait du document:

Cependant, la raison peut devenir complice du Mal lorsque l'homme, soumis à ses passions, donne une justification rationnelle à celui-ci, ou qu'il se sert de la raison pour réussir dans des entreprises mauvaises. Pour Spinoza l'homme est plus complexe que ce que pense Platon. Il démontre dans l'Ethique que l'homme« voit le meilleur et l'approuve, fait le pire ». Il faut comprendre par ce constat que le vrai n'exerce pas une grande efficacité sur la volonté puisqu'il présente des pouvoirs limités, contrairement au Mal qui entraine une puissante tentation. L'individu attache plus d'importance a l'attrait immédiat du Mal plutôt qu'a ce que lui dit sa raison. Le Mal est alors indépendant de la raison, celle ci est dupée. Le Mal semble donc indépendant de la raison.

Commentaires