La républicanisation des campagnes Dissertation by cindy0606

La républicanisation des campagnes
Cette dissertation détaillée explique comment les campagnes françaises sont devenues peu à peu républicaines entre 1815 et 1950.
№ 149 | 5,100 mots | 0 sources | 2005
Publié le avr. 17, 2007 in Histoire , Sciences Politiques
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les campagnes sont peu touchées, voire exclues, par le mouvement républicain et ses actions dans la première moitié du XIXème siècle : c’est seulement l’établissement du suffrage universel en 1848 qui marque la réelle entrée des paysans dans la vie politique française et la IIème République montre un réel élan et un engouement républicains parmi les campagnes. Mais la formation d’une opinion républicaine paysanne, qui tend à s’émanciper de son opportunisme récurrent, est lente et difficile, malgré les efforts du parti républicain qui tente réellement de les rallier à sa cause, processus avorté par la Première Guerre Mondiale.

Extrait du document:

À la suite de la Révolution française et de la Première République, les campagnes acquièrent le droit à la propriété du sol et abandonnent le système féodal. Mais les campagnes ne sont pas pour autant républicaines : elles sont seulement reconnaissantes auprès de la République de leur avoir donné la terre. Il reste pourtant à républicaniser les campagnes, c’est-à-dire tout territoire en-dehors des villes, qui représente tout de même 75% de la population française, en les ralliant à la cause républicaine, en faire des citoyens à part entière, libre de décider de leurs dirigeants et de leur sort. Il faut apprendre aux ruraux à devenir de vrais républicains, qui ont des idées républicaines, et qui ne votent pas pour tel ou tel régime politique par pur opportunisme. Mais l’entrée des campagnes dans la vie politique française est lente et difficile, étant donné que la paysannerie en est exclue jusqu’en 1848.

Commentaires