"La Route des Flandres" de Claude Simon Dissertation by Prescillia

"La Route des Flandres" de Claude Simon
Dissertation sur la transcription du réel par le langage dans l'œuvre de Claude Simon intitulée "La Route des Flandres".
№ 24093 | 2,320 mots | 0 sources | 2011
Publié le mai 02, 2011 in Littérature , Philosophie , Linguistique
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

" Il n'est d'écrivain qu'habité par la langue, inspiré par la parole " écrit Maurice Blanchot dans L'entretien infini en 1969. Dès lors, Claude Simon pourrait recevoir cette qualification d'écrivain dans la mesure où, en 1960, son oeuvre La Route des Flandres place en premier lieu le rôle du langage. Prix Nobel de Littérature en 1985 pour l'ensemble de son oeuvre, Claude Simon est connu pour avoir tenté d'écrire au plus près du réel, ne négligeant en aucun cas pourtant l'aspect formel original que pouvait le suggérer l'époque du Nouveau Roman. Toutefois là est toute la complexité de l'écriture dite " réaliste ": comment représenter le réel lorsque nous ne pouvons même pas le saisir ?

1. Le rôle de tout individu, en particulier l'écrivain, serait de lui rendre une forme compréhensible, apte à communiquer
2. Dès lors, le langage peut-il réellement donner forme au réel ?
3. Le langage épouse certes la réalité mais n'est-il pas vrai qu'il s'y heurte aussi parfois ?
4. La langue ne revêt-elle qu'un rôle mimétique ?

Extrait du document:

Le langage répond à l'attente que nous avons de lui: qu'il éclaire le " brouillard " de la réalité, qu'il grossisse certains de ses traits, pour que nous puissions y voir plus clair et nous diriger. La langue revêt donc un rôle maieutique, comme nous le suggère le narrateur de La Route des Flandres : " L'incantatoire magie du langage, des mots inventés dans l'espoir de rendre comestible - comme ces pâtes vaguement sucrées sous lesquelles on dissimule aux enfants les médicaments amers - l'innommable réalité ". La réalité semble ainsi être trop mauvaise pour être avalée mais le langage apparaît comme l'entonnoir qui va nous aider.
  • Commentaire du passage "Mort et Caractère du Grand Dauphin" dans les Mémoires de Saint-Simon dans lequel l'auteur se place dans la posture du témoin et du spectateur devant la scène de la mort du Grand Dauphin. (pdf)
    № 31083 | 1,620 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture du livre "Raconter une histoire" de Jean-Claude Carrière qui cherche à donner quelques outils d‘approche de l‘écriture d‘une histoire.
    № 26281 | 1,570 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'incipit des écrits autobiographiques, "Mémoires d'une jeune fille rangée", de la philosophe Simone de Beauvoir.
    № 1905 | 1,575 mots | 1 source | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires